You are currently viewing revivez la septième étape remportée par le Slovène Tadej Pogacar, qui consolide son maillot jaune

revivez la septième étape remportée par le Slovène Tadej Pogacar, qui consolide son maillot jaune

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #TOUR_DE_FRANCE

18h00 : Il est 18 heures, c’est donc le moment de faire un point sur l’actu :

L’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe est mort des suites de ses blessures par balles, alors qu’il a participé à un événement politique à Nara, dans l’ouest du pays, ce matin. Voici ce que l’on sait de l’attaque, un portrait de l’ancien Premier ministre et notre direct.

Face à la progression du virus de la variole du singe, la Haute Autorité de santé (HAS) “recommande qu’une vaccination préventive soit proposée aux groupes les plus exposés au virus”.

Tadej Pogacar a remporté la septième étape au sommet de la Super Planche des Belles Filles.

La circulation sera dense sur l’ensemble des grands axes aujourd’hui et demain pour le début officiel des congés scolaires, selon Bison futé.

Les résultats du brevet des collèges ont commencé à tomber dans certaines académies. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur la plateforme des résultats des examens de franceinfo.fr.

17h22 : Et voici le classement général. Seul Vingeard est à moins d’une minute de Pogacar. Vous retrouverez le résumé de l’étape ici.

17h18 : Voici le classement de cette étape. A noter la belle performance de David Gaudu et Romain Bardet, qui sont restés dans la course jusqu’à l’attaque de Vingaard.

(FRANCE 2)

17h16 : Roglic a coincé. Vingegaard est désormais le leader des Jumbo Visma…

17h16 : L’an dernier, Pogacar avait remporté le Tour devant Vingaard. On ne devrait pas être très loin de ce résultat cette année au vu de cette première semaine. Primoz Roglic, l’autre leader de la Jumbo Visma avec Vingaard, est un ton en dessous.

17h15 : Quelle finale…Le maillot jaune s’impose. Mais on a une pensée pour Kämna qui se fait reprendre à moins de 200 mètres de la ligne

17h13 : Quelle finale ! C’est le Danois de la Jumbo Visma, Vingegaard, qui a lancé les hostilités, prenant quelques mètres au maillot jaune et avalant Leonard Kämna. Mais Tadej Pogacar l’a repris dans les derniers mètres.

17h12 : Tadej Pogacar remporte la septième étape au sommet de la Super Planche des Belles Filles.

17h10 : Pogacar se dresse sur ses pédales et prend la tête du groupe des favoris.

(FRANCE 2)

17h07 : Il ne reste plus qu’un 1,5km pour Leonard Kämna. Il compte toujours 47 secondes d’avance.

17h05 : Bonjour . Oui, David Gaudu et Romain Bardet sont toujours dans le coup.

17h04 : Des Français dans le groupe des favoris ?

17h04 : Thibaut Pinot lâché… On s’y attendait mais on est quand-même triste 🥲 #TDF2022

17h03 : Mais… Thomas… On m’avait dit que c’était la Saint Thibault aujourd’hui… On m’aurait menti ? Ou alors c’est seulement les “…auLT”, ce qui exclurait Pinot et Le Meneec !!! 😉

17h03 : Nos pauvres Français sont vraiment largués ! Et dire que c’est notre course nationale…..

17h04 : Les difficultés de Thibaut Pinot vous inspirent dans les commentaires.

17h01 : Du côté des favoris, Vlasov est le premier à être lâché.

17h00 : Pinot a craqué malheureusement. Chez lui… Ca doit être dur dans la tête…

16h59 : Et Thibaut Pinot décroche du groupe des favoris, toujours emmené par les coéquipiers de Pogacar. C’est terminé pour le chouchou du public (et de la rédaction de franceinfo.fr).

16h59 : Leonard Kämna ne reste pas longtemps avec Geschke et s’envole pour le moment en tête de la course. Il compte 1’10 d’avance sur le peloton des favoris.

(FRANCE 2)

16h57 : @Tim : Le Français est toujours dans le peloton des favoris, mais pas aux avant-postes.

16h57 : Il en est où Thibaut Pinot ?

16h56 : Kämna vient de reprendre en quelques coups de pédale son compatriote Geschke. Les deux Allemands font la course en tête.

16h53 : Dans le peloton, c’est l’équipe UAE Team Emirates de Tadej Pogacar qui contrôle pour le moment. Il n’y a plus qu’1’15 d’écart avec l’homme de tête.

16h52 : C’est Kämna qui attaque le premier dans l’échappée du jour, mais il se fait contrer par Geschke, qui peine à creuser un vrai écart.

(FRANCE 2)

16h50 : C’est parti, les hommes de tête attaquent l’ascension de la Super Planche des Belles Filles, finale spectaculaire de cette septième étape. Ils n’ont que 1’36 d’avance sur le peloton.

16h32 : Situation de cours simplifiée. Toujours sept hommes – Schachmann, Kämna, Teuns, Geschke, Durbridge, Barthe et Erviti – à l’avant, menés par un peloton mené par les hommes de Tadej Pogacar. Ils comptent un peu plus de 2 minutes d’avance, à 20 km de l’arrivée.

16h21 : Bonjour @Lilifee et @Super ignorant. A l’origine, il y a la Planche des Belles Filles, une station de ski que le Tour découvre en 2012. La Super Planche désigne la version allongée de cette redoutable ascension proposée en 2019. Elle compte 1,2 km supplémentaire, dont la moitié de gravier.

16h20 : Pourquoi la SUPER Planche des belles Filles ?Qu’a-t-elle de super? voyez-vous éclairer ma lanterne ?

16h20 : Bonjour. Pourquoi La Planche des Belles-Filles est-elle Super cette année ?

16h11 : La première fois, c’était il ya tout juste dix ans. Notre journaliste Pierre Godon vous raconte dans cet article commenté cette station de ski méconnue est devenue un classique du Tour de France (malgré une forte opposition locale au début).

16h11 : 📸 Souvenirs de la dernière étape du Tour de France jusqu’à La Planche des Belles-Filles.📸 Souvenirs de la dernière venue du Tour à La Planche des Belles-Filles.#TDF2022 https://t.co/cRVTtTHMjU

16h11 : C’est la sixième fois que le Tour passe par la Planche des Belles Filles. La dernière fois, c’était en septembre 2020, pour le Tour d’après confinement. Tadej Pogacar avait écrasé le contre-la-montre pour rafler le maillot jaune à la surprise générale face à Primoz Roglic.

16h10 : 📍La Super Planche des Belles Filles @francetvsport #TDF2022 https://t.co/DTEYqnaVjz

16h11 : Il ne reste plus qu’une trentaine de kilomètres avant l’ascension finale de la Super Planche des Belles Filles, c’est le moment de prendre la température sur place, avec ces photos de ma consoeur Hortense Leblanc.

16h08 : Simon Geschke prend à nouveau les points (2) au sommet de la deuxième ascension du jour, le col des Croix (3e catégorie). Si l’échappée va au bout et que l’Allemand l’emporte, il prendrait le maillot à pois (mais ce n’est pas le scénario le plus probable).

15h57 : Ce fut dur mais Cyril Barthe et Imanol Erviti viennent de se rappeler avec les cinq hommes de tête. Sept hommes sont désormais à l’avant.

15h51 : Il ne reste plus que 50km dans cette étape, cinq hommes sont toujours en tête : Schachmann, Kämna, Teuns, Geschke et Durbridge. Ils comptent 3 minutes d’avance sur le peloton, où Tadej Pogacar fait rouler ses coéquipiers. Le maillot jaune semble vouloir jouer la gagne cet après-midi au sommet de la Super Planche des Belles Filles.

(FRANCE 2)

15h37 : Il y avait un sprint juste avant cette grimpette, lors du passage à Gérardmer. Voici un résumé, avec les prétendants au maillot vert qui se sont employés pour grappiller quelques points.

(FRANCE 2)

15h34 : Geschke et Teuns parviennent à s’accrocher et à rejoindre les trois hommes de tête. Et l’Allemand de la Cofidis en remet une couche pour aller décrocher les 2 points du classement de la montagne au sommet de ce col de la Grosse Pierre.

15h28 : Les deux coureurs de la Bohra, Schachmann et Kämna, faussent compagnie à leurs compagnons d’échappée. Seul Durbridge est capable de rester dans les roues.

(FRANCE 2)

15h19 : Les coureurs de l’échappée viennent de s’élancer dans la première ascension, le col de Grosse Pierre, classé en troisième catégorie (3,1km à 6,4%). Ils ont toujours un peu moins de deux minutes d’avance sur le peloton, emmenés par l’équipe du maillot jaune Tadej Pogacar.

15h13 : Ma collègue Fanny Lechevestrier à la chance. Elle a suivi Thibaut Pinot sur les pentes de la Super Planche des Belles Filles. Le coureur français décortique cette ascension spectaculaire ici.

Thibaut Pinot l'avoue : "En Franche-Comté, les entraînements sont parfois difficiles.  Mais j'ai besoin aussi de souffrir à l'entraînement (...) pour prendre du plaisir ensuite quand il va faire beau." (FANNY LECHEVESTRIER / RADIO FRANCE)

(FANNY LECHEVESTRIER / RADIO FRANCE)

14h59 : Cela se complique pour l’échappée. Laengen, seul coureur de l’équipe de Pogacar présent à l’avant, s’est laissé décrocher pour venir prêter main forte à ses coéquipiers, qui roulent fort derrière. Il n’y a plus que 1’39” d’écart.

14h45 : L’écart entre l’échappée et le peloton reste bloqué autour de deux minutes. On peine à s’entendre parmi les 11 hommes de tête et derrière, l’équipe du maillot jaune, Pogacar, s’est mise à rouler. Le Slovène semble avoir l’intention de jouer la gagne cet après-midi.

(FRANCE 3)

14h25 : A l’arrière du peloton, Mathieu Van der Poel traîne sa peine. Le coureur néerlandais, en difficulté depuis le début du Tour, pourrait bien abandonner. “Si ça continue, j’arrête ! at-il laché ce matin.

(FRANCE 3)

14h21 : Geschke est rejoint par Durbridge, Pedersen, Barthe, Ciccone, Laengen, Erviti, AsgreenKamna, Teuns et Schachmann. Le peloton laisse filer, on tient sans doute l’échappée de cette journée.

14h10 : Un homme se détache en tête, Simon Geschke. Mais l’Allemand de la Cofidis risque de ne pas aller bien loin en partant tout seul. Il compte 14 secondes d’avance.

(FRANCE 3)

14h01 : L’échappée du jour ne s’est toujours pas formée, malgré de nombreuses tentatives. On a pu voir que Thibaut Pinot était à l’affût.

(FRANCE 3)

13h44 : 🏇🏇🏇 YIHAAA 🏇🏇🏇#TDF2022 https://t.co/e9kAtzWe7C

Leave a Reply