You are currently viewing [Rectificatif] Tesla est TOUJOURS le numéro 1 de l’électrique dans le monde

[Rectificatif] Tesla est TOUJOURS le numéro 1 de l’électrique dans le monde

Profitant à la fois de la poussée de son marché national et des difficultés de son rival, le chinois BYD a vu ses ventes de voitures augmenter de plus de 300 %. Mais dépasse-t-il Tesla pour autant ? Pas vraiment.

Les premiers chiffres de vente ou de production sur le premier trimestre commencent à tomber. Et par les temps qui courent, ce n’est plus obligatoirement la place de numéro un mondial qui est surveillée, mais celle de numéro un mondial de l’électrique. Une place qui revient à Tesla depuis le succès de la Model 3 puis du Model Y.

Mais l’américain a connu quelques déboires en matière de production sur ce premier semestre 2022. Après avoir été relativement épargné en 2021, il est, lui aussi, touché par la crise des composants et son usine de Shanghai a été assez durement impactée par le confinement de la ville à la fin du printemps. Sa production sur le semestre s’est élevée à 564 000 unités, avec une baisse entre le 1er et le 2e trimestre pour un constructeur habitué depuis quelque temps à la croissance en continu.

À lire aussi
Tesla : Elon Musk révèle que la firme a connu « un trimestre difficile »

BYD dopé par le marché chinois

En face, on trouve le constructeur chinois BYD. À peine trois ans en arrière, il faisait figure de Petit Poucet dans l’industrie automobile mondiale ou chinoise. En 2019 ou 2020, ses ventes annuelles ne subissent pas le demi-million d’unités. Avec encore une majorité de modèles à essence. Les électriques et hybrides rechargeables ne représentent alors qu’un tiers de ses ventes…

Aujourd’hui, Build Your Dreams et littéralement dopé par la hausse des ventes de voitures électriques en Chine. Elles représentent désormais près de 20 % du marché et BYD récoltent les fruits de ses investissements de longue date. Il défend l’idée de la voiture électrique depuis plus de 15 ans.

Au premier semestre, BYD a ainsi immatriculé 647 914 voitures électrifiées en Chine. Une hausse de 312 % par rapport à 2021 et près de 100 000 unités de plus que Tesla donc. BYD est avantagé sur de nombreux fronts : sa gamme est plus large avec des modèles moins chers, il n’a pas d’usine à Shanghai et il a été moins impacté par les confinements, il produit lui-même une grande partie de ses composants , y compris électriques ou électroniques et se voit moins exposé à la crise de ces derniers.

À lire aussi
Denza D9, de nouvelles ambitions pour BYD

Beaucoup d’hybrides rechargeables chez BYD

Mais, car il y a un mais, ce total comprend aussi les véhicules hybrides rechargeables. Et si sur le marché chinois, les hybrides rechargeables ne représentent que 5 % des ventes de NEV (au premier trimestre, les chiffres détaillés du deuxième trimestre seront disponibles définitivement), il en va autrement chez BYD qui est le champion de cette technologie. Ainsi, malgré le lancement de modèles électriques majeurs comme les Yuan Plus ou Dolphin (la Seal n’est pas encore livré), sa nouvelle technologie hybride rechargeable DM-i a aussi rencontré un vif succès.

Les hybrides rechargeables représentent ainsi près de 50 % des ventes de BYD : 317 684 contre 327 037 pour les électriques (l’écart avec le total provient d’une poignée d’utilitaires).

Donc Tesla reste numéro 1… Pour le moment.

Leave a Reply