« Ray Dalio met 9 milliards d’euros sur une reculée en Europe ! » L’édito de Charles SANNAT

« Inflation = recul préparez-vous !  » L'édito de Charles SANNAT
Written by admin

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Ray Dalio n’est pas n’importe qui et je vous parle régulièrement de ses prises de positions. Depuis qu’il a revendu son fonds obligatoire historique, Ray Dalio a une liberté de parole qu’il utilise notamment à travers un blog où il écrit très régulièrement sur ses analyses de la situation économique mondiale.

« Bridgewater, le fonds spéculatif de Ray Dalio, a porté ses positions courtes sur les actions européennes à 9 milliards d’euros, alors que le magnat déclare que la retraite est « plus probable ».

« Compte tenu de la détérioration des fondamentaux et de l’inflation élevée, je ne suis pas surpris que le sentiment soit que ce pourrait être le début plutôt que la fin de la correction », note Patrick Ghali, cofondateur de Sussex Partners, cité par Nouvelles financières.

La dernière fois que Bridgewater a révélé des positions courtes de cette taille, c’était au premier trimestre 2020, lorsque la pandémie de coronavirus a éclaté ».

Quand Ray Dalio parie 9 milliards de dollars sur une récession en Europe, mieux vaut ne pas balayer d’un revers de main ce pari d’un des plus grands financiers de la planète.

Pourquoi une régression en Europe ?

Parce que la BCE ne pourra pas monter les taux tant que cela, et que la BCE devra lutter contre les « risques de fragmentation » de la zone euro ce qui implique de laisser filer la monnaie et donc de laisser filer l’inflation.

L’inflation ne pourra pas être facilement endiguée en Europe d’un point de vue monétaire.

Puis l’inflation sera renforcée en Europe par notre sensibilité aux énergies russes. Si nous réussissons à nous en passer sans trop de pénuries, de rationnements et de coupures ce sera au prix d’une hausse importante des prix.

Cela s’ajoutera à la faiblesse chronique de l’euro face au dollar qui va également amplifier les pressions inflationnistes.

Logiquement les marges des entreprises vont chuter et les niveaux de production seront durablement impactés à la baisse.

Il n’y a aucune raison objective non pas d’être optimiste ou pessimiste, mais de voir à ce stade autre choisi se profiler qu’une bonne recule, particulièrement en Europe où le coût de la guerre en Ukraine nous revient.

Nous suivons une politique économique suicidaire qui ne profite qu’aux intérêts hégémoniques américains.

Nous sommes en train d’être couillonnés et les pays européens sont sacrifiés sur l’autel de la domination américaine du monde.

Et ce n’est que le début.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partagerai avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Investing.com ici

Leave a Comment