You are currently viewing quelle relation Miss France entretient-elle avec ses parents ?

quelle relation Miss France entretient-elle avec ses parents ?

Le père de Diane Leyre n’était pas très enthousiaste à l’idée qu’elle participe à Miss France. (Photo de SAMEER AL-DOUMY/AFP via Getty Images)

Elue Miss France 2022, Diane Leyre suit la longue tradition des Miss France et participe à “Fort Boyard” ce samedi 23 juillet 2022. La jeune femme, toujours positive, est très proche de sa famille. Mais elle cultive aussi une véritable indépendance, et ce depuis son plus jeune âge.

La vie de Diane Leyre a changé en décembre 2021, lorsqu’elle a été élue Miss France 2022. Depuis plus de six mois, elle assure son rôle d’ambassadrice nationale à l’occasion de différents événements en France et à l’étranger. Un défi que s’était lancé celle qui se décrivait comme “pas la plus coquette de (ses) copines” au micro de Jean-Pierre Foucault. Mais Diane Leyre n’en a toujours fait qu’à sa tête, n’hésitant pas à prendre des risques pour vivre sa vie comme elle le souhaitait, encouragée par sa famille.

Vidéo. Miss France 2022 : Diane Leyre se lance dans un tout nouveau projet pour la rentrée de septembre

Premier boulot à 15 ans, premier appart à 17 ans

Dans les colonnes du Figaro, la reine de beauté a nommé avoir toujours eu hâte de grandir pour être indépendante. “Quand j’avais 12 ans, j’ai dit à mon papa que j’avais hâte d’avoir 18 ans pour enfin vivre seule. À 17 ans, j’avais déjà pris un studio dans le même immeuble que mes parents. J ‘ai commencé à travailler vers 15 ans. Marchés, baby-sitting, hôtesse…” Une attitude attribuée à ses parents qui lui ont toujours dit qu’elle voulait quelque chose, elle devait travailler pour l’obtenir. “Ils sont adorables et j’ai reçu beaucoup d’amour de leur part mais j’avais envie de leur prouver que je pouvais faire les choses seules.”

Un an après avoir quitté le nid familial, elle est même partie s’installer à l’étranger pour poursuivre ses études : “Je suis partie à l’IE University de Madrid, la septième meilleure école de commerce au monde, grâce à une bourse au mérite. Au bout de quatre ans, j’ai obtenu mon baccalauréat en commerce et administration, ça m’a permis d’être trilingue.” Diane Leyre ne s’en cache pas : “C’était un challenge de partir seule à 18 ans dans un autre pays, surtout que je ne parle pas bien anglais et espagnol. Ça a été les plus belles années de ma vie.” D’autant que la jeune femme était très fière de ne rien devoir à personne, ainsi qu’elle l’a affirmé dans les colonnes de Gala : “En fait, je n’ai pas payé mes études, car j’ai eu une bourse au mérite. (…) Je me suis débrouillée toute seule, je suis indépendante de mes parents depuis mes 17 ans, et tout ce que j’ai fait, c’est seule.”

Son père ne voulait pas qu’elle fasse Miss France

Sa participation à Miss France n’était pas tout à fait dans le plan de carrière de Diane Leyre, qui a malgré tout eu envie de renouveler ce nouveau défi. Mais son père n’était pas demandé très inspiré par cette envie, ainsi qu’il l’avait nommé à Gala : “Au début je me suis dit : ‘Si ça l’amuse…’. Je voyais pour ma fille une autre destinée.” Il l’avait déjà dissuadée quelques années plus tôt, mais il avait une très bonne raison pour cela : il voulait qu’elle termine ses études avant tout.

“Il a eu totalement raison”, at-elle confirmée à TVMag : “À 18 ans, je n’aurais pas été capable de le faire. Aujourd’hui, je viens avec beaucoup plus de choses à raconter, une tête plus lourde et des épaules plus carrées. Je me sens prête.” Dans les colonnes du Parisien, son papa n’a pas caché sa fierté suite à l’élection de sa fille : “J’étais sûr que Diane allait être sacrée Miss France, donc que l’on n’allait pas dormir et se coucher tard”, s’amusait André Leyre. “Quand ma fille a été élue, j’ai dit la phrase de Thierry Roland quand la France a battu le Brésil en finale du Mondial 98 : maintenant, on peut mourir tranquille !” Au micro de RTL, il avait également nommé, ému : “Je suis d’une famille où je ne pense pas qu’il y ait eu des gens avec des gloires énormes donc pour toute la famille, c’est bien de marquer l’ Histoire pour ça.”

À lire aussi

>> Miss France 2022 Diane Leyre : “Je ne veux pas avoir de regret”

>> Miss France 2022 : Diane Leyre, la victoire en famille

>> Diane Leyre (Miss France 2022) fête ses 25 ans : danse de la joie et message fort

Leave a Reply