You are currently viewing Porsche lance le forfait à 2899 euros pour changer tous les jours de voiture

Porsche lance le forfait à 2899 euros pour changer tous les jours de voiture

Le constructeur automobile lance un forfait mensuel à Hambourg et Berlin qui permet à ses clients de profiter d’une gamme toujours plus diversifiée de voitures Porsche.

Le lundi, l’envie vous prend peut-être de la jouer à la Mauvais garçon pour la vie (2020) où le protagoniste interprété par Will Smith roule en Porsche 992 Carrera 4S. Le mardi, de faire gronder le moteur comme Tom Cruise dans Affaire risquée (1983) à bord d’une Porsche 928 ou comme Steve McQueen dans sa Porsche 911 du film le Mans (1971) le mercredi ? Cela sera désormais possible dans certaines villes allemandes en échange du paiement d’un abonnement à près de 3000 euros.

Des voitures livrées en deux jours

Porsche a choisi son pays d’origine pour tester une offre pour le moins originale. Le constructeur automobile originaire de Stuttgart a donc mis en place depuis le 1 er juin dernier, auprès d’une dizaine d’habitants fortunés des villes de Hambourg et de Berlin, un service d’abonnement mensuel leur permettant de changer de Porsche quand bon leur semble . Ainsi, en échange du paiement d’un forfait de 2899 euros par mois, les clients bénéficieront du «Porsche Drive Flex». Concrètement, ils pourraient donc, à l’aide d’une application, avoir la possibilité d’utiliser différents véhicules de la gamme Porsche. 1750 kilomètres de conduites ainsi que l’ensemble des frais annexes sont pris en charge dans l’abonnement (assistance, chargement des batteries, …), à l’exception de l’essence qui reste à la charge du client. «Qu’il s’agisse d’un trajet quotidien ou d’un week-end, d’une excursion en famille ou d’un […] roadtrip avec des amis, avec Porsche Drive Flex, nos clients peuvent toujours choisir le véhicule qui leur convient le mieux. Ils peuvent choisir le modèle Porsche qui convient le mieux à l’occasion du moment» indique Marc Rieß, directeur général Porsche Financial Services, cité par un communiqué de presse du 3 juin dernier du constructeur automobile.

À VOIR AUSSI – Stéphane Wimez : « En automobile, vintage et électrique ne sont pas incompatibles »

Les voitures commandées peuvent être livrées en deux jours et peuvent être gardées au maximum pendant 28 jours. Les changements de véhicules sont, par ailleurs, illimités. De plus, le client pourra également personnaliser ses demandes et les options proposées, comme la couleur du véhicule emprunté. Cependant, faire vrombir le moteur d’une Cayenne sur l’avenue Kurfürstendamm de Berlin ou sur le Pont Kennedy du centre de Hambourg reste soumis à une série de conditions. Seuls les individus de plus de 25 ans, disposant d’un permis de conduire vieux de plus de cinq ans bénéficieront de l’offre. Après le versement d’une caution de 5000 € et la souscription à une franchise d’assurance tout risque de 2500 €, l’offre reste résiliable au bout de trois mois, avec un mois de préavis.

Une offre qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie plus globale

«Cette offre s’inscrit dans notre stratégie de proposition de nouvelles possibilités en termes de flexibilité et de mobilité» indique Porsche France. «Nous permettrons globalement vraiment aux clients de profiter du plaisir de conduire une Porsche sur de courtes durées». En effet, il est possible en France de conduire la voiture de ses rêves pour une durée limitée avec le Porsche Drive. Pour une Taycan [voiture électrique de Porsche], par exemple, il faut débourser 410€ pour une journée et 2400€ pour une semaine de conduite. «La flexibilité, les durées limitées permettent d’élargir notre clientèle, en attirant notamment un public plus jeune» explique Porsche France. Il s’agit donc vraiment d’une volonté de promouvoir le plaisir d’en conduire sans pour autant en acheter, le prix d’une Taycan étant compris en 89 000 et 191 000€ selon les modèles.

L’offre devrait, dans tous les cas, s’étendre cet automne à la ville de Munich. «Pour ce qui est de la mise en place de ce service en France, il est encore trop tôt pour le dire. Nous allons être très attentifs aux retours en termes de rentabilité, ainsi que de demande et de satisfaction client avant de l’envisager» conclut Porsche France.


À VOIR AUSSI – Marc Meurer : « Porsche a créé son identité sonore électrique »

.

Leave a Reply