You are currently viewing Nouvelle hausse en vue pour les actions à l’ouverture – 20/07/2022 à 09:01

Nouvelle hausse en vue pour les actions à l’ouverture – 20/07/2022 à 09:01


NOUVELLE HAUSSE EN VUE POUR LES ACTIONS À L’OUVERTURE

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes ont légèrement progressé mercredi à l’ouverture grâce à de bons résultats d’entreprises américaines et à la perspective de la reprise des livraisons de gaz russe vers l’Europe.

Les contrats à terme donnent une hausse de 0,5% pour le CAC 40 parisien, de 0,39% pour le Dax à Francfort, de 0,35% pour le FTSE à Londres et de 0,14% pour l’EuroStoxx 50 .

Des informations de Reuters selon lesquelles le gazoduc Nord Stream 1 devraient reprendre le service jeudi comme prévu atténuent les craintes liées à l’approvisionnement en gaz en Europe et devraient de nouveau contribuer à la hausse des marchés actions.

“La dernière information selon laquelle le gaz russe circulairea à nouveau donné un coup de pouce bienvenu aux indices européens mardi malgré l’incertitude sur la quantité du flux”, a déclaré Joshua Mahony, analyste chez IG.

La peur d’une reculée mondiale n’est toutefois pas complètement écartée et le rebond des actions au cours de la dernière semaine pourrait tout autant permettre un simple rebond après “des niveaux extrêmes de pessimisme”, selon Rodrigo Catril chez NAB.

A Wall Street, qui a terminé mardi en nette hausse, l’action Netflix gagnait autour de 7,9% dans les transactions hors séance après l’annonce d’une perte d’abonnés moins importante qu’attendu au deuxième trimestre et des escompte optimistes pour le trimestre en cours.

Les contrats à terme sur les principaux indices américains vérifiés pour l’instant une poursuite de la hausse, de l’ordre de 0,4%.

UN MUR DE RUE

La Bourse de New York a fini dans le vert mardi alors que des entreprises supplémentaires ont publié les meilleurs résultats qu’attendu, offrant un bol d’air à des investisseurs inquiets que la flambée de l’inflation pèse sur les bénéfices du secteur privé.

L’indice Dow Jones a gagné 2,43% à 31.827,05 points, le S&P-500 a pris 2,76% à 3.936,69 points et le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de 3,11% à 11.713,15 points .

Le S&P-500 s’est établi à un pic depuis le 6 juin, tandis que le Nasdaq a enregistré son plus fort pourcentage quotidien de hausse depuis le 24 juin.

Halliburton (+2,11%) a affiché une hausse de 41% de son bénéfice trimestriel ajusté, le fabricant de jouets Hasbro a gagné 0,7% et Truist Financial 2,6% après avoir publié un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes.

Johnson & Johnson et IBM, qui ont tous deux mis en garde contre l’impact du dollar fort, ont perdu 1,46% et 5,24% respectivement.

EN ASIE

Le Nikkei à la Bourse de Tokyo, en hausse pour la cinquième séance consécutive, un prix de 2,67 %, a entraîné la progression des valeurs technologiques dans le sillage de Wall Street.

Les poids lourds de la technologie comme Tokyo Electron et Advantest ont respectivement gagné 4,88% et 4,71%.

Gagnées par la progression des marchés mondiaux et par la promesse de Pékin de soutenir l’économie, les actions chinoises évoluent dans le vert.

L’indice composite de Shanghaï avance de 0,67%, le CSI 300 de Chine continentale de 0,27% et le Hang Seng à Hong Kong de 1,56%.

CHANGEMENTS

Le dollar américain est stable face à un panier de devises internationales (-0,02%) tandis que l’euro augmente timidement ses gains de la veille grâce à l’espoir que l’Europe puisse éviter une pénurie de gaz majeur et à la possibilité que la BCE procède jeudi à une hausse des taux plus importante que prévue.

La monnaie unique prend 0,11% à 1,0235 dollars.

TAUX

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans est stable à 3,0247%.

En Europe, son équivalent allemand recule légèrement à 1 271 % dans les premiers échanges.

Le marché obligataire en zone euro, et en particulier italien, sera à surveiller alors que le président du Conseil, Mario Draghi, doit s’adresser au Sénat dans la journée et affronter un vote de confiance dont le résultat est attendu vers 17h30 GMT.

“A l’instar du président Sergio Mattarella qui a accepté à marche forcée un nouveau mandat en début d’année afin d’éviter une crise politique, Mario Draghi devrait faire de même. Gardons toutefois à l’esprit que les crises politiques en Italie réservent toujours des surprises de dernière minute”, commente Saxo Banque dans une note.

Le dix ans italien cède pour le moment près de trois points de base à 3,379%.

ESSENCE

Le cours du pétrole reculent, sous la pression des efforts des banques centrales mondiales pour juguler l’inflation et avant l’annonce anticipée d’une augmentation des stocks de brut aux États-Unis alors que la demande faiblit.

Le Brent perd 1,26% à 106 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) abandonne 1,26% à 102,91 dollars.

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Myriam Rivet et Kate Entringer)

.

Leave a Reply