Non, Rémi Gaillard n’a pas volé une réplique de DeLorean chez un collectionneur breton

Non, Rémi Gaillard n'a pas volé une réplique de DeLorean chez un collectionneur breton
Written by admin

L’histoire a commencé il y a quelques jours par la diffusion du message d’un homme installé dans les Côtes-d’Armor. Dans sa vidéo, celui qui se fait appeler Victor Deguérande implore la clémence de l’humoriste Rémi Gaillard, lui demandant de ramener sa voiture de collection qu’il aime tant. La voiture en question est une réplique de la DeLorean, voiture mythique bien connue de tous les fans de la trilogie Retour vers le Futur. L’homme accuse l’Héraultais de s’être introduit dans son musée privé installé à Ploeuc-L’Hermitage, dans les Côtes-d’Armor. La victime avoir expliqué porté plainte après ce vol, précisant que le spécialiste des caméras cachées est clairement identifiable sur les images de vidéosurveillance.

Pour convaincre, il brandit même l’indice suprême. Un message laissé par les voleurs sur lesquels on peut lire : « Je vous ramène pour hier. C’était signé Rémi Gaillard avec un logo C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui », assure Victor Deguérande dans sa vidéo. Sauf que toute l’histoire a été inventée et qu’aucune DeLorean n’a été volée. Explications.

FAUX

Victor Deguérande est bien le propriétaire d’une DeLorean. Originaire du Nord, l’homme s’est installé en Bretagne récemment et ya ouvert un petit musée privé autour du film Retour vers le Futur. En 2019, il a acheté ce véhicule rare en Allemagne. Contacté par 20 minutes, l’homme explique que c’est Kevin Pike, qui a supervisé les effets spéciaux des aventures de Marty McFly, qui lui a trouvé et préparé le véhicule, faisant de la voiture une rareté. Plusieurs articles de presse publiés ces dernières années attestent de l’existence de la DeLorean en Bretagne. Rémi Gaillard a diffusé une photo le montrant devant le véhicule de prestige. Mais il ne semble pas avoir été volé, simplement loué.

Victor Deguérande tente d’expliquer qu’il a « été réveillé dans la nuit du 4 au 5 septembre par les alarmes de son musée » l’alerte d’une intrusion dans le lieu de stockage de la DeLorean. Sauf qu’à son arrivée sur place, la voiture n’est soi-disant plus là. « J’habite à dix minutes de là. Le temps de m’habiller, ils étaient partis », tente d’expliquer le propriétaire, précisant qu’il n’y a « aucune trace d’effraction ». D’autant plus étrange que les voleurs auraient dû monter la voiture sur un plateau avant de prendre la fuite tranquillement.

« C’est un fake », préviennent les gendarmes

Celui qui se présente comme une victime se rend alors à la gendarmerie de Moncontour pour porter plainte. Problème ? Aucune trace de cette plainte dans les registres des forces de l’ordre. « C’est un faux. Il n’y a jamais eu de plainte ou de vol. Nous avons eu le propriétaire à ce sujet hier [mardi 20 septembre] », explique le responsable de la brigade. L’histoire a pourtant besoin de quelques reprises dans la presse. L’une d’entre elles a même été commentée par l’humoriste lui-même.

Récemment, Rémi Gaillard a pourtant posté une vidéo laissé penser que la voiture mythique est bien à Montpellier. Au milieu d’un ciel d’orage déchiré par les éclairs, un véhicule semble apparaître. « Scène surréaliste ce soir à Montpellier : une voiture volante au milieu de l’orage ? La DeLorean de Retour vers le futur ? », écrit l’humoriste.

Avant d’ajouter : « Après le canular sur les ovnis, je suis sûr que vous n’allez pas me croire ». Rémi Gaillard fait là référence au piège qu’il avait tendu aux médias l’an dernier au sujet de prétendus OVNI observés dans le ciel d’Occitanie. Ce canular s’était pourtant invité au JT de 13 heures de TF1. Un moyen, selon l’auteur, d’alerter sur le traitement de l’information par les médias.

Leave a Comment