Louane dévoile ses jambes en robe courte et mini-jupe : au top pour CanneSeries !

Louane dévoile ses jambes en robe courte et mini-jupe : au top pour CanneSeries !
Written by admin

Quel parcours impressionnant accompli par Louane Emera depuis 2013 ! Tout a commencé quand la jeune fille a participé au télé-crochet de TF1 La voix. Si elle n’a pas remporté la victoire coachée par Louis Bertignac, elle a imprimé de sa voix et de son charisme l’émission et s’est fait repérer pour le casting du long métrage La Famille Bélier sorti en 2014 et qui a fourni plus de 7 millions de spectateurs. On connaît la suite pour la comédienne césarisée qui brille désormais à Cannes pour une nouvelle fiction, Visions.

Audacieuse dans ses looks de tapis rouges, Louane Emera était une fois encore très stylée. Lumineuse dans un ensemble veste XXL et mini-jupe et glamour avec sa robe courte et impériale, Louane Emera était plus que ravie d’être dans la ville du sud de la France pour le festival CanneSérie. Avec ses collègues Marie-Ange Casta, Anne Marivin, Soufiane Gerhab et le jeune Léon Durieux, elle a fait la promotion de Visions, une mini-série en six épisodes présentée dimanche hors compétition.

La jeune femme de 25 ans et maman d’Esmée, 2 ans, y incarne Sarah, psychologue pour enfants qui va tisser un lien particulier avec Diego (Léon Durieux), un garçon de 8 ans qui a d’étranges visions depuis la disparition d ‘une fillette, dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Tournée en grande partie dans la commune de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), la série s’inspire plus de la région où elle a été écrite et filmée que du long-métrage Sixième Sens de M. Night Shyamalan, ont assuré ses auteurs lors d’un point presse à Cannes rapporté par l’AFP. “C’est un endroit assez particulier“avec”un côté un peu western, quelque chose d’assez sauvage, d’assez rugueux et en même temps d’assez poétiquee”, souligne la scénariste Jeanne Le Guillou.

Le côté “mystique” de l’intrigue, allié au défi de jouer avec un enfant, à pousser Louane Emera, de son nom complet, à rejoindre l’aventure. Son incursion sur le petit écran s’est avérée”vachement plus agréable que le cinéma” en raison du rythme plus soutenu des tournages, en phase avec son “côté hyperactif“, at-elle expliqué. De quoi réitérer l’expérience avec un rôle récurrent dans une série sur plusieurs années ?”Pourquoi pas ? C’est difficile pour moi de m’engager autant surtout parce que j’ai ma carrière musicale à côté“. La série, réalisée par Akim Isker (L’enfant de personne), et écrit par Jeanne Le Guillou et Bruno Dega (Le tueur du lac), est prévu avant l’été sur TF1.

Leave a Comment