Les premiers Tesla Model Y made in Europe arrivent en France

Gigafactory Tesla de Berlin-Brandebourg
Written by admin

Après bien des rebondissements, la Gigafactory allemande de Berlin-Brandebourg a pu commencer la production de Tesla Model Y. Les 30 premiers exemplaires, en version Performance, sont devenus livrés à leurs propriétaires allemands. La France sera servie dans quelques jours.

Les premières Performance d’Europe

C’est une excellente nouvelle pour tous ceux qui sont séduits par l’aventure exceptionnelle du constructeur américain Tesla : Enfin l’usine européenne est active et commence à répondre aux commandes des électromobilistes nouveaux ou confirmés. Les 30 premiers clients allemands servis avaient tous commandé le SUV Model Y en version Performance.

Bien entendu équipée de la transmission intégrale, cette version haut de gamme se distingue extérieurement par un aileron en fibre de carbone qui améliore la stabilité à haute vitesse. En pointe, elle peut atteindre les 250 km/h sur les autoroutes outre-Rhin, contre 217 km/h avec le modèle Grande Autonomie. L’exercice du 0 à 100 km/h est désormais réalisé en 3,7 secondes, contre 5 secondes pour la version plus sage.

Le système de freinage a été revu et la suspension abaissée afin d’être à la hauteur des nouvelles performances. Les étriers sont tout juste visibles derrière les branches des jantes 21 pouces Überturbine en alliage de série. En montant à bord, le conducteur est accueilli par un pédalier façon aluminium. Selon le cycle mixte WLTP, il aurait à sa disposition une autonomie de 514 km.

Gigafactory Tesla de Berlin-Brandebourg


La France servie dans quelques jours

En France, la Tesla Model Y Performance est proposée à partir de 66 990 euros. En passant commande dès aujourd’hui, il serait possible de recevoir son exemplaire dans le courant d’avril prochain. Toutefois, le site Internet pour la France affiche un plus prudent « mai 2022 ».

Les premiers clients Français seraient cependant servis plus rapidement et symboliquement dans quelques jours. Le constructeur promet des remises en main propre avant la fin du présent mois de mars pour ceux qui s’étaient déjà engagés.

Usine la plus efficace et la plus durable ?

Dans son communiqué de presse tout juste reçu, Tesla se réjouit de pouvoir qualifier sa Gigafactory de Berlin-Brandebourg comme étant « son usine la plus avancée, la plus durable et la plus efficace à ce jour ».

Le constructeur précise avoir « travaillé avec les autorités et associations locales pour assurer un impact minimal sur la faune et la flore ainsi que pour remplacer la plantation industrielle de pins existant par des espaces boisés composés à 60 % de bois dur, les rendant plus robustes, divers et écologiquement vertueux ».

Par ailleurs les processus consomment moins d’eau, d’énergie et de solvants par véhicule. Quoi qu’il en soit, la Gigafactory de Berlin-Brandebourg est la cinquième usine à produire dans le monde des voitures électriques de la marque américaine.

Gigafactory Tesla de Berlin-Brandebourg


Depuis 2019

L’annonce de la construction du site remonte à 2019. Au printemps suivant, les engins de génie civil tournaient déjà sur le terrain. Au bout de 2 ans et de bien des péripéties mises en doute l’avenir du site, les chaînes de production ont finalement bien été activées.

Tous les marchés européens de Tesla seront alimentés à partir de là, d’abord avec les Model Y Performance. Et ce, grâce à une capacité annuelle de production qui pourrait atteindre au besoin les 500 000 unités.

Pour les animer, le site pourrait fournir par exercice jusqu’à 50 gigawattheures de batterie. Plusieurs unités de production sont réparties sur un terrain de plus de 300 hectares, pour une intégration verticale.

La plus grande usine automobile d’Europe ?

Avec une superficie totale à l’intérieur des bâtiments qui s’élève à 227 000 m2, Tesla s’autorise à affirmer que son site se positionne comme étant « la plus grande usine d’automobiles électriques en Europe en termes de volume ».

En régime de croisière, ce sont 12 000 collaborateurs qui s’activeraient à produire sur place des cellules lithium-ion, des moteurs électriques, des composants en plastique, des sièges, et autres éléments mécaniques, de carrosserie et d’électronique. Le tout permettra d’assembler toutes ces voitures branchées à la Gigafactory de Berlin-Brandebourg.

A ce jour, déjà plus de 3 000 salariés ont commencé à travailler dans l’usine allemande. Une vaste campagne de recrutement est actuellement en cours, qui devrait s’étendre sur plusieurs mois. Les profils recherchés sont très variés, s’étendant de la production à la chaîne d’approvisionnement, en passant par la construction et l’ingénierie.

Gigafactory Tesla de Berlin-Brandebourg

Leave a Comment