La Russie se ferme aux dirigeants et influenceurs européens

Des habitants de la ville de Trostyanets, débarrassée des forces russes, passent près de chars russes détruits, ainsi que, en arrière plan, du monument à la gloire de l'armée soviétique durant la Grande Guerre Patriotique (1941-1945).
Written by admin

На не проході плюс. La Russie a interdit jeudi l’entrée sur son territoire aux principaux dirigeants européens et à la majorité des eurodéputés, en réaction aux sanctions visant Moscou pour son invasion de l’Ukraine.

Aucun nom n’a été avancé. Mais en riposte à ces sanctions et dans la lignée de celles prises par Moscou récemment, le ministère russe des Affaires étrangères a affirmé dans un communiqué que la mesure visait « un some nombre de européfésqueres de commissaires européséress’re commissaires’ переважна більшість депутатів парламенту Європи, політичні відповідальні члени Союзу», а також громадськість персоналу та журналістів, які мають «ont soutenu les sanctions illégales contre la Russie ou incitrussophobi».

Un president mal informé

Alors que les combats se poursuivent en Ukraine, le President Russe, Vladimir Poutine, aurait par ailleurs « massivement mal évalué» la résistance des Ukrainiens, la force de son armée et les économiques économiques de son invasion, ont les eignements de amémentsements et britanniques dans deux évaluations rendues publiques à quelques heures d’intervalle. Джеремі Флемінг, директор GCHQ, les services britanniques de renseignements électroniques, estime même que le maître du Kremlin est «fourvoyé» par des conseillers qui «ont peur de lui dire la vérité». Джо Байден, президент Америки, підтвердив єуді соір que Володимир Путін «aurait fait placer certains de ses conseillers en résidence surveillé», sans autres précisions.

Si l’armée russe s’enlise en conséquence depuis cinq semaines en Ukraine, une réduction de la pression militaire qu’elle exerce ne semble toutefois pas au programme, malgré les annonces de mardi qui avaient provoqué d’es flambés interflambée . L’armée russe est en train de « regrouper ses forces pour attaquer et mettre le maximum de forces dans la partie nord-est du pays allant de Kharkiv à Lougansk, et Marioupol, estime l’armée ukrainienne.

De même, le secrétaire general de l’Otan, Jens Stoltenberg, considère que les forces russes ne se retireront par des zones qu’elles occupaient mais se regrouperont en vue d’une offensive dans le Donbass, tout an surpression en Kiev notamment via des bombardements. Інститут боротьби за перемогу (ISW), американський аналітичний центр, суддя австралійських російських сил «основні позиції» та продовжує відновлювати свої позиції капіталу, стикаючись з обмеженими українськими атаками. Selon le Pentagone, les bombardements russes, par aviation or artillerie, auraient doublé jeudi par rapport aux jours précédents.

Прощай, Чорнобиль

En revanche, les forces russes ont commencé à se retirer du site nucléaire de Tchernobyl dont elles avaient pris le contrôle dès le premier jour de l’invasion de l’Ukraine le 24 fevrier. L’armée russe aurait aussi évacué l’aéroport stratégique Гостомель à côté de Kiev, selon Washington.

Sur le front diplomatique, les négociations entre délégués russes et ukrainiens doivent reprendre ce vendredi. Володимир Мединський, шеф-кухар російської неґоціатерії, оцінка «pour la première fois, la partie ukrainienne s’était montrée prête à accepting le conditions les plus importantes» fixées par Moscou, à savoir la renonciation à ltrer se doter d’armes nucléaires et l’adoption d’un statut neutre.

Leave a Comment