You are currently viewing Foot PSG – PSG : L’argent n’achète pas tout, Nasser Al-Khelaïfi dit stop

Foot PSG – PSG : L’argent n’achète pas tout, Nasser Al-Khelaïfi dit stop

La tournée au Japon met le PSG sur les nerfs, et la délégation parisienne va quitter l’île plus tôt que prévu.

En plein coeur de sa tournée au Japon, le Paris Saint-Germain rencontre des conditions difficiles, et surtout loin d’être optimales pour préparer la saison à venir. Cette longue étape de préparation ne remplit pas vraiment ses fonctions. Les stars parisiennes brillent plus dans les émissions télés, les démonstrations de judo, les apparitions dans les monuments et les dégustations de sushis que sur le terrain. Étant donné la chaleur et la moiteur ambiante en ce mois de juillet, Christophe Galtier ne peut pas programmer des entraînements trop intenses. En plus de cela, les matchs vont s’enchaîner pour satisfaire le public, et aussi tenter de travailler les automatismes même si, dans les premières semaines de la saison, c’est en général le foncier et la condition physique qui sont mises en avant .


Mais depuis l’arrivée en terre nippone, le programme a déjà changé plusieurs fois, pour s’adapter aux besoins et à la situation. Ainsi, malgré les 12 millions d’euros versés au PSG par les organisateurs pour les présences de Lionel Messi, Neymar, Kylian Mbappé et compagnie, Christophe Galtier a du insister pour faire passer le sportif avant le business. Mercredi, le staff parisien a réussi à faire annuler la participation de quelques joueurs à des animations, juste avant le match face à Kawasaki. Si on ajoute à cela les voyages à rallonger pour aller et repartir du Japon, le Paris SG ne connait pas vraiment une préparation sereine, surtout qu’il faudra ensuite se rendre à Tel-Aviv pour disputer le Trophée des Champions.

Retour plus tôt que prévu à Paris

Au départ, la délégation parisienne devait aller directement du Japon en Israël, histoire d’optimiser le séjour en Asie. Mais selon L’Equipe, un changement de programme a été décidé devant la situation. Il est impossible pour Christophe Galtier de programmer plusieurs séances dans la journée avec cette chaleur et les organismes fatiguant très vite. Même si ces 12 millions d’euros représentent l’un des plus gros contrats de l’été pour un club européen en tournée, Nasser Al-Khelaïfi a approuvé un retour vers Paris avec quelques jours d’avance. Au lieu de quitter le Japon le 28 juillet, ce sera fait dès le 25 ou le 26, afin de récupérer et passer trois jours pour des entraînements « normaux » au Camp des Loges. Même si, pour cela, le PSG doit certainement faire une croix sur une partie des sommes qu’il devait toucher cet été. Cela vaut le coup si les joueurs arrivent plus frais en Israël puis pour débuter la saison en ayant au moins connu 10 jours de préparation normale. L’idée est bien évidemment d’être déjà performante pour affronter Nantes à Tel-Aviv, histoire d’éviter le coup de froid rencontré l’été dernier avec la défaire face à Lille au Trophée des Champions.

Leave a Reply