couvre-feu de 36 heures à Kiev, progession des Russes dans le sud de l’Ukraine… le point sur la position à la mi-journée

couvre-feu de 36 heures à Kiev, progession des Russes dans le sud de l'Ukraine... le point sur la position à la mi-journée
Written by admin

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png
30
Ситуація в меню
Аграндір

Le contexte

Жива аніме від Анни Вільшенон та П’єра Був’є

  • 20 серпняe jour de la guerre en Ukraine, 15 березня 2022 року, l’armée russe avance lentement et étend sa campagne de bombardements dans toute l’Ukraine. Selon l’état-major de l’armée ukrainienne, «L’ennemi continue de mener des frappes avec des missiles et des bombes, de l’artillerie et des chars sur des інфраструктури та des quartiers civils» dans plusieurs grandes et moyennes villes.
  • Київ, la capitale ukrainienne sera sous couvre-feu pour trente-six heures, à partir de mardi soir à 20 heures. Plusieurs explosions ont retenti dans Святочин та Поділ, quartiers résidentiels de la ville, à l’aube. Російські трупи в околицях 15 кілометрів від Центр-Вілля. De violents combats ont lieu depuis plusieurs jours à la périphérie nord-ouest, dans les villes d’Irpin, Hostomel ou Boutcha. Mais «Київ est encore outvert au sud (…) les routes du sud sont pracables, permettant aux Kiéviens de fuir et à la capitale d’être ravitaillée. », comme le rapporte notre envoyé spécial, Ремі Урдан.
  • Прем’єр-міністри Полоньї, Республіки Чехія та Слов’яні в дорозі до Києва, а також президент Володимир Зеленський та монтер «le soutien sans équivoque» de l’UE.
  • Dans le Sud, le siège de Маріуполь, ville portuaire stratégique, dure depuis plus d’une semaine. Міжнародний комітет Круа-Руж Parle de condition de vie «qui ne sont rien de moins qu’un cauchemar» pour les quelque 400 000 personnes qui s’y trouvent encore. Підвіска que les combats entre forces ukrainiennes et russes ont lieu au nord de la métropole, les missiles russes tombent et pulvérisent bâtiments civils et militaires. А Миколаїв, ville portuaire de la mer Noire, les bombardements continuent aussi. Les troupes russes se rapprochent, mais leur objectif reste Odessa, pour couper l’accès de l’Ukraine à la mer. Le ministère de la défense russe, a assuré, selon plusieurs agences officielles russes, que l’armée avait désormais le contrôle de l’ensemble de la région autour de Херсон. Cette ville de 290 000 habitants, tombée il ya près de dix jours, est la seule grande agglomération ukrainienne sous contrôle russe depuis le debut de l’invasion.
  • A l’Est, les Russes tentent toujours de prendre Харків, deuxième plus grande ville ukrainienne, selon l’état-major de l’armée. Міжнародний комітет Круа-Руж індик qu’un convoi de 30 bus est prêt à quitter la ville de Суми, à quelques kilomètres de là. Валентин Резніченко, губернатор регіону Дніпро affirme que l’armée russe a bombardé l’aéroport international de la ville dans la nuit de lundi et mardi, détruisant notamment les pistes de décollage et d’atterrissage.
  • Le білан людини est encore très incertain. Au moins 636 civils ont été tués depuis le début de cette guerre, selon le décompte fait dimanche par l’ONU, qui souligne que ce bilan est probablement très inférieur à la réalité. Près de 3 millions de personnes ont fui les combats, dont 1,6 million d’enfants, et les bombardements et environ 2 millions d’autres ont été déplacées à l’intérieur du pays. Près de 1300 militaires ukrainiens ont été tués, selon le président ukrainien Володимир Зеленський alors que la Russie a diffusé, le 2 mars, qon seul et unique biln : 498 soldats tués.
  • La quatrième session de négociations pour tenter de trouver une issue à la guerre doit reprendre aujourd’hui, après une «техніка паузи» annoncée hier en fin d’après-midi, par le chef des négociateurs ukrainiens, Михайло Подоляк.
  • Марина Овсяннікова, une employée de la puissante chaîne publique russe Pervy Kanal, a brandi en direct une pancarte dénonçant l’attaque sur l’Ukraine et la propagande russe, pendant le journal télévisé. Elle pourrait être poursuivie pour avoir «дискредитація використання військ російських військ».
  • Les Etats membres de l’Union européenne ont accepté, lundi, une quatrième salve de sanctions contre des entreprises et des oligarques russes. Auparavant, 862 personnes et 53 entités russes figuraient déjà sur cette list noire qui interdit l’entrée sur le territoire de l’Union européenne et permet la saisie de leurs avoirs.

Доступ до статей, аналізів та репортажів в Україні:

Репортаж. En Ukraine, une camionnette transportant sept éducatrices pour enfants prize pour cible

Entretien. Сергій Гур’єв, економіст: «Владімір Путін va détruire l’économie russe»

Аналізуйте. Pourquoi la France a maintenu ses exportations d’équipements militaires à la Russie квітня 2014 року

Репортаж. Лижна станція Буковель, притулок huppé à l’écart des bombes

Трибуна. Рафаель Глюксман: «Si nous ne défendons pas l’Ukraine pour nos principes, alors faisons-le pour nos intérêts vitaux»

Дешифрування. Rester en Russie, le pari contesté de TotalEnergies

Нотр прямий дю Лунді 14 березня est à retrouver ici.

Leave a Comment