Ce que l’on sait de l’attaque aux tirs de roquettes de la gare de Kramatorsk

Ce que l'on sait de l'attaque aux tirs de roquettes de la gare de Kramatorsk
Written by admin

Au lendemain de sa suspension au Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies, la Russie frappe à nouveau. Ce vendredi matin, deux roquettes se sont abattues sur la gare de Kramatorsk, dans l’Est de l’Ukraine, faisant de nombreux morts et blessés. 20 хвилин fait le point sur cette nouvelle offensive qui ne laisse que peu de doutes sur la détermination du Kremlin.

Le point sur l’attaque

L’attaque a eu lieu dans ce vendredi dans la matinée. Deux roquettes se sont abattues sur la gare de Kramatorsk, dans l’est de l’Ukraine, par laquelle des milliers de personnes sont évacuées depuis plusieurs jours. Le bilan actuel est de 35 morts et des centaines de blessés.

Selon un volontaire humanitaire учасник à l’évacuation des corps, rassemblés sous des plastiques sur un côté du parvis de la gare, au moins 35 personnes sont mortes dans la frappe. Меценатом української компанії «Укрзалізниця» Олександр Камичіне та денонс із chaîne Telegram у «frappe délibérée». L’intérieur et l’entrée de la gare étaient eux couverts de sang, de longues traces s’étendant par endroits sur le trottoir et des rangeées de banc étant carbonisées.

Денонс Володимира Зеленського

Президент України Володимир Зеленський є денонсом продавця «mal sans limite» déchaîné par la Russie. «Sans la force et le courage de nous affronter sur le champ de bataille, ils détruisent cyniquement la civile civile. C’est un mal qui n’a pas de limite. Et s’il n’est pas puni, il ne s’arrêtera jamais», – написав Зеленський у Telegram, dénonçant les méthodes «inhumaines» des forces russes.

Le Kremlin dément

L’armée russe a démenti vendredi tout tir de missile sur la gare de Kramatorsk, dans l’est de l’Ukraine, dénonçant une «провокація» київських сил. «Toutes les déclarations des représentants du régime Nationaliste de Kiev sur le fait que la Russie a mené une attaque de missile contre la gare ferroviaire de Kramatorsk sont une provocation et ne korespondent pas à la vérité», a dit le firémèrefense même que seules «les forces armées ukrainiennes» використовує ракету типу «Точка-У».

L’UE condamne

Шеф-кухар дипломатії UE Josep Borrell a condamné «fermement» l’attaque, обвинувач la Russie, qui a démenti en être l’auteur, de «caser des souffrances humaines».

«Je condamne fermement l’attaque aveugle de ce matin contre une gare à Kramatorsk par la Russie, qui a tué des dizaines de personnes et fait de nombreux blessés», — оголосив Боррелл у Twitter. «Il s’agit d’une nouvelle tentative de fermer les voies d’évacuation pour ceux qui fuient cette guerre injustifiée et de causer des souffrances humaines», at-il dénoncé.

Leave a Comment