bientôt des consignes dans des supermarchés d’Île-de-France

bientôt des consignes dans des supermarchés d'Île-de-France
Written by admin

L’entreprise lituanienne suit ainsi l’exemple du numéro un du e-commerce Amazon et ses « casiers », des casiers disposés à proximité des commerces ou des transports.

La plateforme de vente de produits de seconde main Vinted annonce mercredi qu’elle proposera à ses clients franciliens de déposer et récupérer leurs colis dans des consignes installés au sein d’une vingtaine de supermarchés Franprix (groupe Casino) et Carrefour, à partir de fin juin.

«Une fois l’achat effectué sur Vinted, les utilisateurs, les vendeurs comme acheteurs, qui ont choisi cette option de livraison préservée un code par mail pour pouvoir déverrouiller le casier de leur choix», a expliqué à l’AFP Vytautas Atkocaitis, vice-président de Vinted Go, nouvelle marque du groupe dédiée aux livraisons. Des consignes seront installées dans une dizaine de magasins Carrefour de proximité dans Paris et en petite couronne comme à Vanves (Hauts-de-Seine), Tremblay-en-France ou Le Pré Saint-Gervais (toutes deux en Seine-Saint-Denis) . Des magasins Franprix seront également équipés. «Ces deux enseignes sont très développées dans le réseau de proximité, avec une vraie communauté de consommateurs qui correspond à ce que l’on a voulu faire avec ce projet», souligne Vytauta Atkocaitis. L’entreprise lituanienne suit ainsi l’exemple du numéro un du e-commerce, Amazon et ses «Casiers», des casiers disposés à proximité des commerces ou des transports. La Poste propose également cette solution.

La France, le plus grand marché européen de Vinted

Vinted a choisi la France, fils »plus grand marché en Europe» avec plus de 19 millions d’utilisateurs, pour lancer cette initiative. «Nous commençons à Paris, à petite échelle pour voir si cela plaît à nos utilisateurs, et nous réfléchirons ensuite à nous implanter dans d’autres villes françaises», précise le vice-président de Vinted Go. L’entreprise affirme vouloir ainsi réduire l’impact environnemental de la livraison. «Les trajets des livreurs en région parisienne se font en voiture électrique. Le fait de déposer ou de venir chercher ses colis dans un point de collecte plutôt qu'(être livré) à domicile permet aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre», affirme le dirigeant.


À VOIR AUSSI – Jimmy Barens : « La recherche en ligne est devenue prodigieusement fiable »

.

Leave a Comment