2022 – zone Afrique : l’Algérie prend une option en surprenant le Cameroun chez lui

2022 - zone Afrique : l'Algérie prend une option en surprenant le Cameroun chez lui
Written by admin

Publié le : Modifié le :

L’Algérie voulait se racheter lors de ces barrages pour le Mondial-2022 après une CAN ratée. Élimination précoce à moitié pardonnée donc, puisque les hommes de Belmadi ont vaincu le Cameroun au stade de Japoma de Douala où ils ont échoué deux mois plus tôt (0-1). Reste à confirmer au retour du match.

L’exorcisme se passe bien pour l’Algérie. Deux mois après leur piteuse élimination de la CAN-2022, les Fennecs de Djamel Belmadi ont vaincu leurs démons en remportant la victoire face au Cameroun de Rigobert Song à Douala, le lieu même de leur piteuse sortie de piste.

Pourtant, en début de match, l’Algérie était apparue comme tétanisée en revenant au stade Japoma. Le Cameroun fait le jeu, et Toko Ekambi tente sa chance de loin et oblige M’Bohli à la parade (5e). Puis, Vincent Aboubakar est trouvé dans la surface et parvient à trouver un angle de frappe. Le tir passe à côté (6e).

Islam Slimani, meilleur Algérien

L’Algérie réagit grâce à Slimani. L’ancien Lyonnais chipe le ballon dans les pieds de Ngadeu, puis file au but avant de lancer une grosse frappe ? Onana réalise un superbe arrêt (13e). Sur le coin qui suit, deux Algériens se télescopent et le Cameroun amorcent un contre à 4 contre 2. Mais le coup est mal joué.

Après cette séquence, les débats s’équilibrent. Les Lions indomptables monopolisent le ballon, mais ne trouvent pas d’espace dans le bloc algérien. Les attaques manquent pourtant de tranchant, à l’image de cette percée solitaire de Toko-Ekambi (31e) ou d’un centre raté de Jean Onana (35e).

Les Fennecs en profitent pour surprendre les locaux avant la mi-temps. Sur un coup franc du néo-Brestois Belaili, Islam Slimani s’élève le plus haut et place un coup de tête surpuissant sous la barre d’André Onana (40e0-1).

Interruption burlesque du match à cause des projecteurs

Au retour des vestiaires, une péripétie va entacher le bon déroulement de la rencontre. Une panne de projecteurs dans ce stade, spécialement conçue pour la CAN-2022 interrompt le match. Il faudra attendre sept longues minutes pour que le match reprenne sur un rythme haché.

L’extinction des feux a également fait disparaître toute créativité. Le Cameroun est en manque d’idées, l’Algérie bien en place et les minutes filent, sans actions réelles à proximité des cages. Belmadi semble heureux de conserver le score et fait sortir son atout-maître Riyad Mahrez.

Sur un coin de Karl Toko Ekambi tiré de la gauche vers la droite, le ballon navigue dans la surface de réparation algérienne. Rais M’Bol effectue une sortie compliquée, avant de finir par se saisir du ballon (80e). Il bloque ensuite une frappe lointaine de l’ancien Lyonnais. Les supporters camerounais poussent leur équipe, mais l’Algérie fait bloc. Et, après onze minutes d’arrêts de jeu, la victoire est bien pour cette dernière.

Avant le match retour disputé chez eux, les Algériens ont donc remporté une victoire décisive dans la course au Qatar. Les Fennecs sont de retour au plus haut niveau africain. La preuve : les Camerounais n’avaient plus perdu à domicile depuis 1998.

.

Leave a Comment