кандидат Байдена à la Cour suprême se defend face aux attaques des républicains

кандидат Байдена à la Cour suprême se defend face aux attaques des républicains
Written by admin

La magistrate afro-américaine Ketanji Brown Jackson, dont la Commission judiciaire du Sénat examinait ce mardi 22 mars la candidature à la Cour suprême, s’est vigoureusement défendue face aux attaques des sénateurs en autreprochanes a luffé des républicains de pédopornographie ou le soutien que lui ont apporté certaines «асоціації гаушистів».

Après plusieurs heures d’interrogatoire plutôt policé, le républicain Ted Cruz l’a ainsisecurity frontalement d’avoir tout au long de sa carrière «milité pour les prédateurs sexuels» en ayant, en tant que juge fédérale, «prononcé des peines inférieures aux réquisitions dans 100 % des dossiers de pédopornographie» qui lui ont été soumis. «En tant que mère, ces affaires m’ont horrifiée» ет « j’en fais encore parfois des cauchemars »at-elle rétorqué, en laissant percer pour la première fois une pointe d’émotion. «Je les ai toujours traitées très sérieusement, comme tous les autres crimes qui m’ont été soumis. »

Сенатор Джош Хоулі має прибуток à la charge un peu plus tard, en insistant longuement sur sa décision de condamner à trois mois de prison un homme arrêté enposed d’images pornographiques mettant en scène des enfants, alors auxré les proccure ans de detention. Il sortait tout juste du lycée et d’autres éléments du dossier étaient spécifiques, a justifié la magistrate.

« Si vous regardiez plus largement la centaine de décisions que j’ai rendues, et celles des autres juges (…)vous verriez que nous essayons tous de prendre en compte l’ensemble des facteurs pertinents pour rendre la justice de manière individualisée », at-elle ajouté. Plusieurs élus démocrates ont abondé en rappelant qu’au niveau national, 70 % des peines prononcées dans les affaires de pédopornographie étaient inférieures aux barèmes fixés par le Congrès.

«Теорія критики раси»

Ces passes d’armes, dans une audition plutôt ronronnante, ne devraient pas faire dérailler la candidature de la juge Jackson. Nommée par le président Joe Biden à la Cour suprême, cette brillante juriste de 51 ans devrait, sauf surprise, obtenir le feu vert du Sénat début avril et devenir la première femme noire à siéger au sein de la haute. Selon un sondage Politico-Morning Consult, 47% американців, які підтверджують і 19% опонентів.

Au-delà du symbole, son arrivée, pour remplacer le juge démissionnaire Stephen Breyer, ne modifiera pas les équilibres au sein du temple du droit américain, où les conservateurs garderont une solide majorité de six sièges sur neuf. Ce faible enjeu explique que la plupart des élus républicains ne se battent pas férocement pour contrer sa candidature. Toutefois, ceux qui nourrissent des ambitions présidentielles ont utilisé son audition pour faire résonner leurs thèmes de predilection.

Au-delà de son coup d’éclat sur les pédophiles, Тед Круз a également laissé entender que la juge Jackson soutenait la «Теорія критики раси». Dans l’esprit des conservateurs, cette théorie est enseignée à l’école et oblige les enfants blancs à se voir comme des oppresseurs et les enfants noirs comme des žrtve.

Австралійська ліра Стаття réservé à nos abonnés La «критична теорія раси», новий аватар de la guerre culturelle aux Etats-Unis

«C’est une théorie académique qui analizira le racisme au niveau institutionnel» ет «n’est enseignée à mon sens qu’en faculté de droit»at-elle rétorqué. « Mais je ne l’ai jamais étudiée ni utilisée dans mon travail de juge et je ne le ferai pas si je suis confirmée à la Cour suprême. »

«Les juges ne doivent pas parler de politique»

D’autres élus républicains lui ont reproché d’avoir défendu des détenus de Guantanamo ou des criminels endurcis quand elle était avocate dans les services d’aide juridictionnelle à Washington de 2005 à 2005 à à 2007 Aunis звинувачувати, 2005 , at-elle répondu : «C’est ce qui fait notre grandeur. »

«Des membres de ma famille sont sur la ligne de feu, donc je suis très attachée à la sécurité publique»at-elle également souligné, en rappelant que son frère et deux de ses oncles étaient ou avaient été policiers.

Se disant «неприємність» par le fait que plusieurs «асоціації гаушистів» Кандидатура, республіканський сенат Ліндсі Грем луї вимагає від інших країн «войовничий». «Не»at-elle rétorqué. «Je n’importe pas mes vues personnelles ou mes préférences» dans mes décisions, at-elle martelé à plusieurs reprises.

Sur les sujets politiques, conformément aux usages, elle s’est montrée évasive. Elle a notamment refusé de se prononcer sur les appels, émis par plusieurs élus et Associations de gauche, à créer de nouveaux sièges au sein de la Cour suprême pour diluer l’influence des magistrats conservateurs. «A mon avis, les juges ne doivent pas parler de politique. »

Австралійська ліра Comment les démocrates pourraient augmenter le nombre de juges à la Cour suprême des Etats-Unis

Le Monde avec AFP

Leave a Comment