une infection du cerveau proche de la maladie d’Alzheimer

une infection du cerveau proche de la maladie d'Alzheimer
Written by admin

Des chercheurs ont constaté que les modifications moléculaires dans le cerveau des patients décédés du Covid-19 ressemblaient à ceux des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Si la majorité des malades du Covid-19 se remettent rapidement de l’infection, d’autres ressentent des séquelles pendant plusieurs mois. Et même plusieurs années. Depuis l’apparition de cette pandémie, de nombreuses études ont mis en évidence l’impact du virus sur de nombreux organes et dans le cerveau.

Une contamination au Covid-19 pourrait exposer les patients à des symptômes proches de ceux de la maladie d’Alzheimer comme le brouillard cérébral ou certains troubles de la mémoire. Précisément, le Covid-19 pourrait altérer les cellules cérébrales de la même manière que dans le cerveau des personnes atteintes par Alzheimer, précise une étude récente menée auprès de dix patients décédés du Covid-19 aux États-Unis et relayée par l’Est Républicain .

“L’état inflammatoire du patient”

Dans le détail, les chercheurs ont constaté que les patients atteints par le virus avaient certaines molécules affectées dans le cerveau, la ryanodine. “Ce que nous avons trouvé est vraiment inattendu : non seulement nous avons trouvé des récepteurs de ryanodine défectueux dans le cœur et les poumons de patients Covid décédés, mais nous les avons aussi trouvés dans le cerveau“, rapporte le Pr Andrew Marks, auteur de cette étude new-yorkaise. Les récepteurs défectueux de la ryanodine ont déjà été associés à une augmentation de la protéine tau phosphorylée. Un phénomène lié à Alzheimer. Un dysfonctionnement qui pourrait être lié à “l’état inflammatoire du patient” touché par le virus.

Nous pouvons considérer le Covid longtemps comme une forme atypique de la maladie d’Alzheimer et/ou que les patients souffrant d’une forme sévère de Covid-19 pourraient être prédisposés à cette pathologie neurologique au cours de leur vie“, résumez cette étude américaine. Toutefois, ces résultats doivent être confirmés avec une étude plus large intégrant davantage de patients.

VIDÉO – Dr Christian Recchia : “Pour éviter la maladie d’Alzheimer, il y a un certain nombre de choses que l’on maîtrise, que l’on peut faire”

Leave a Comment