un retour en arrière qui profite aux concurrents

Model 3
Written by admin

Ce mois de mars 2022 reste pour Tesla celui d’une inflation colossale de la Model 3. La berline électrique revient à un niveau tarifaire jamais vu depuis plus d’un an. Une flambée des prix qui profite à la concurrence.

Les prix s’envolent chez Tesla. Alors qu’il a annoncé qu’il ya peu une nouvelle augmentation de ses compresseurs, le constructeur américain a augmenté drastiquement les tarifs de son Model 3 au cours des derniers jours. Tandis qu’elle s’affichait à 43 800 euros hors bonus il y a seulement deux semaines, la berline star du groupe américain a connu trois hausses de prix successives qui viennent entacher un rapport qualité-prix jusqu’ici inégalé.

Alors que la première hausse a contraint les clients à se contenter de la version sans option pour continuer à profiter du bonus maximal, la seconde a fait disparaître purement et simplement la possibilité d’y accéder. Annoncée cette semaine, la dernière augmentation en date n’a pas eu de conséquence sur le montant du bonus. Elle rajoute toutefois 3 000 euros à la facture. Aujourd’hui, l’entrée de gamme de la firme d’Elon Musk s’affiche à 49 990 euros.

Des concurrents plus des concurrents

Face à cette hausse de prix soudaine, les marques concurrentes jubilent. La première à laquelle on peut se nommer est Kia avec son EV6 dont le prix d’entrée se situe à 47 990 euros avant bonus en configuration propulsion. Désormais moins chère que la berline américaine, la coréenne offre pour ce prix-là une autonomie supérieure (528 km). Son haut de gamme, la version GT-Line en 4 roues motrices, s’affiche à 59 790 euros, soit 800 euros de plus que la Model 3 Grande Autonomie. Toujours dans le groupe coréen, on pense évidemment au Hyundai Ioniq 5. Si s’apparente davantage à un SUV, il garde quand même un prix d’accès à 43 600 euros. Pour 46 800 euros, le Ioniq 5 propose même 481 km d’autonomie.

Mais c’est aussi du côté de l’offre française que le public pourrait se tourner. On pense évidemment à la Renault Mégane électrique. Si elle ne joue pas dans la même catégorie, la Française propose une batterie de 60 kWh et 470 km d’autonomie pour 40 200 euros, hors bonus. S’y ajoute la Volkswagen ID.3. Désormais limitée à un seul et unique niveau de finition, la compacte allemande s’affiche à partir de 44 680 €.

Facturée 58 990 €, la Model 3 Grande Autonomie devient également plus attrayante. Certes, il faudra débourser 9 000 euros de plus. Mais la différence au niveau des performances et de l’autonomie peut se justifier.

Si vous souhaitez pousser plus loin les comparaisons, n’hésitez pas à accéder à notre comparateur de voitures électriques en ligne.

Modèle Autonomie WLTP Prix ​​hors bonus Prix ​​bonus déduit particuliers Prix ​​bonus déduit entreprises
Renault Mégane e-Tech EV60 470 kilomètres 40 200 € 34 200 € 36 200 €
Hyundai Ioniq 5 58 kWh 384 kilomètres 43 600 € 37 600 € 39 600 €
Volkswagen ID3 425 kilomètres 44 680 € 38 680 € 40 680 €
Hyundai Ioniq 5 73 kWh 451 – 481 kilomètres 46 800 € 44 800 € 44 800 €
Kia EV6 RWD 528 kilomètres 47 990 € 45 990 € 45 990 €
Tesla Modèle 3 491 kilomètres 49 990 € 47 990 € 47 990 €
Tesla Model 3 Grande Autonomie 602 kilomètres 58 990 € 57 990 € 57 990 €

Leave a Comment