Un Allemand a reçu 87 injections contre le Covid, voici pourquoi – Edition du soir Ouest-France

Un Allemand a reçu 87 injections contre le Covid, voici pourquoi - Edition du soir Ouest-France
Written by admin

Cet homme avait trouvé la moissonneuse-batteuse pour se faire un peu d’argent. Un Allemand d’une soixantaine d’années se faisait régulièrement des injections contre le Covid, afin de revendre des passes vaccinaux. Le fraudeur a finalement été rattrapé par la patrouille.

(Carte : Ouest-France)

La police allemande de la région de Magdebourg, dans l’est de l’Allemagne, a enquêté sur une drôle d’affaire ces dernières semaines. Tout est parti d’un centre de vaccination Covid-19 de la Saxe qui a donné l’alerte. Un homme d’une soixantaine d’années se serait fait vacciner à plusieurs reprises. L’histoire, qui paraît invraisemblable, est pourtant bien réelle. Cet homme s’est rendu dans plusieurs centres. À chaque rendez-vous, il « oubliait » sa carte d’assurance maladie, et remplissait seulement le document de vaccination vierge.

Les enquêteurs ont découvert que le sexagénaire aurait reçu au moins 87 injections durant plusieurs mois, rapporte l’agence Associated Press (AP). En fait, il se livrerait à un trafic de faux pass vaccinaux. Il s’est fait cueillir par la police alors qu’il s’est fait vacciner pour le deuxième jour consécutif dans le même centre.

Lire aussi : Voici les trois scénarios qui pourraient suivre l’épidémie, selon l’OMS

Faux passe mais vrai bénéfice

Il se débrouillait ensuite pour faire disparaître son nom du dossier et revendait ses passes vaccinaux à des « antivax ». Une mécanique bien huilée, puisqu’il arrivait à se faire vacciner jusqu’à trois fois par jour. Lors de son interpellation, la police a retrouvé plusieurs carnets de vaccination vierges sur lui. Grâce à ces injections, l’homme recevait de vrais numéros de lot, qu’il inscrivait sur les carnets. Une affaire « très louable », selon les enquêteurs.

Mais un infirmier d’un centre de vaccination a fini par le reconnaître. La police a donc interpellé le fraudeur. Il fait l’objet d’une enquête pour « délivrance de passe vaccinal sans autorisation et falsification de documents », précise la Deutsche Presse Agentur (DPA).

L’homme a cependant été laissé libre, et son état de santé est suivi de près. En effet, se pose la question des conséquences sur sa santé. Les doses multiples qui lui ont été injectées provenaient « de différentes marques » de vaccins. Il faudra attendre plusieurs semaines pour évaluer si ces vaccinations à répétition ont ou pas un impact nocif sur son état de santé.

Plusieurs contrôles

Toujours est-il que ces dernières semaines, la police allemande a effectué de nombreux contrôles dans des centres de vaccination. En effet, de nombreux Allemands ont refusé de se faire vacciner malgré 130 000 décès enregistrés depuis l’apparition de l’épidémie fin 2019. En revanche, il fallait pouvoir justifier d’un schéma vaccinal pour voyager, se rendre au restaurant, dans les cinémas… Dès lors, le passe vaccinal était très convoité, alors que les contaminations étaient reparties à la hausse ces dernières semaines.

Malgré une situation tendue outre-Rhin, avec plus de 120 000 cas positifs ces derniers jours, l’Allemagne a levé toutes ses restrictions, ce dimanche 3 avril 2022. Deux semaines après la France, il n’est plus obligatoire de porter le masque ni de présenter un test négatif dans les restaurants, et le passe vaccinal a disparu.

Du coup, l’homme avait mis les bouchées doubles, sachant que son petit manège devait prendre fin dimanche. Il a été rattrapé par la patrouille juste avant…

Leave a Comment