You are currently viewing trois choses à retenir du show “monstrueux” de la pop star

trois choses à retenir du show “monstrueux” de la pop star

Les “Little Monsters” – le nom des fans de Lady Gaga – attendaient ce concert avec impatience. Après une date en Allemagne, puis en Suède, la “show girl” américaine de 36 ans a impressionné son public français avec un spectacle hors normes. Retour sur les temps forts d’une soirée électrique.

Le plus gros concert de sa carrière

Lady Gaga n’était pas venue en France depuis 8 ans. Elle avait donné son dernier concert dans l’Hexagone à l’Accorhotel Arena – anciennement Bercy – le 24 novembre 2014. En 2018, elle devait faire son grand retour à Paris pour sa tournée « Joanne World Tour », mais la chanteuse américaine a dû annuler ses deux dates françaises à cause de sa maladie, la fibromyalgie.

Son concert au Stade de France, dimanche 24 juillet dernier, était alors pour les fans un rendez-vous à ne surtout pas rater… D’autant plus que cette date a été reportée plusieurs fois pendant ces deux dernières années à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19. Dimanche, 76 000 personnes se sont déplacées pour venir voir la pop star performer. C’était pour la chanteuse le plus gros concert de sa carrière. “Je veux me souvenir de ce moment pour toujours”a déclaré l’artiste émue entre deux chansons.

Une soirée “dark” organisée en plusieurs actes

Pour cette tournée très attendue intitulée “The Chromitica Ball”, Lady Gaga avait organisé son spectacle en quatre actes. Avant chaque partie – le temps pour l’artiste de se changer dans des costumes excentriques -, des images d’elle étaient diffusées sur les grands écrans du stade pour introduire les chansons. La soirée a commencé par une arrivée dans un sarcophage, de quoi donner le ton d’entrée.

Guillaume Beaufils

La pop star a fait passer le public par toutes les émotions durant le show. D’une atmosphère plutôt sombre avec des costumes de monstres et des références à la douleur, la chanteuse a ensuite transporté ses fans dans la mélancolie de Shallow, le tube du film Une star est néeavant de les faire décoller avec Hold my Hand, la chanson du générique de Top Gun : Maverick. Son show spectaculaire, accompagné de chorégraphies très bien exécutées, a offert deux heures de joie immense à quelque 76 000 spectateurs, qui ont pu danser sur les plus grands tubes de la chanteuse, comme Poker Face, Juste danser ou encore Mauvais roman.

Des interventions courtes mais remarquées

La star de la pop a l’habitude d’être proche de son public et d’intervenir souvent entre ses chansons. Mais au Stade de France, Lady Gaga semblait plus timide. Cela ne l’empêche pas de faire des interventions remarquées. Pendant la soirée, elle a partagé son émotion : « Après la pandémie que nous avons traversée, et que nous continuons de vivre, nous sommes là ce soir. Cordialement-nous !”.

Guillaume Beaufils

Évidemment, l’Américaine s’est essayée au français à quelques reprises…On retiendra surtout son “Je vous adore Paris” qui montre son attachement à la France. Après le concert, Lady Gaga s’est d’ailleurs empressée de tweeter pour remercier chaleureusement son public français.

Leave a Reply