Trois задає питання autour d’un éventuel défaut de paiement de la Russie

La Russie est un pays solvable mais il pourrait techniquement être déclaré en défaut de paiement.
Written by admin

Alors que la date limite de paiement des coupons des obligations russes en dollars touchait à son terme mercredi 16 mars, rien n’indique à ce jour que les détenteurs de la dette avaient reçu leur argent. Interrogés par les agences de presse, somes détenteurs d’obligations en Europe et aux États-Unis ont déclaré qu’ils n’avaient encore rien reçu hier au soir, à la fermeture des bureaux.

Pour rappel, il s’agit de coupons à hauteur de 117 мільйонів доларів sur deux souches obligataires russes et les agences de notation de crédit ont prévenu qu’un défaut de paiement sur la dette russe était «неминучий». L’agence de notation Fitch a notamment baissé de sept crans de la dette russe à «C», soit la note juste au-dessus de «D» comme défaut.

Remboursement de la dette : risque de défaut «неминучий» для Росії (Fitch)

Toutefois, le ministre russe des finances a déclaré ce jeudi 17 mars matin, dans un communiqué, que les intérêts avaient été payés, et que la transaction serveait désormais l’autorisation des autorités bancaires po américain valid. Éloignant dans l’immédiat la possibilité d’un défaut de paiement.

«L’ordre de paiement sur le versement d’intérêts d’obligations (…) d’une valeur totale de 117,2 мільйонів доларів (…) a été exécuté», індікве le ministère russe des Finances. Le minisère précise avoir envoyé ses fonds à une «banque étrangère» le 14 mars.

Quelques minutes plus tard, le gouvernement russe a précisé que le versement avait été effectué en dollars, et non en roubles, alors que Moscou a menacé à plusieurs reprises de rembourser ses dettes étrangères en devise russe.

« La Russie a tous les moyens nécessaires et le potentiel pour éviter un défaut, et aucun défaut ne peut avoir lieu. Si un défaut se produit, il sera uniquement de nature artificielle», a commenté pour sa part le porte-parole du Kremlin, Дмитро Пєсков, lors d’un point presse.

Guerre en Ukraine: la France va ajouter des dizaines d’oligarques russes à la list noire de l’UE

Côté américain, les autorités assurent que le paiement d’intérêts russes vers les États-Unis est possible jusqu’au 25 травня 2022 sur les obligations émises avant le 1er mars 2022. Mais, pour person ne saiten a été respectée ou non.

Retour en trois points sur l’épineuse question de la solvabilité de la Russie.

Pourquoi la Russie pourrait ne pas être en mesure de payer sa dette?

Le gouvernement russe et les grandes entreprises, souvent liées à l’État comme Gazprom, Lukoil ou Sberbank, ont émis environ 150 мільярдів доларів dettes à l’international, essentiellement libellés en doll. Selon les clauses de ces titres, le remboursement et le paiement des coupons doivent être effectués dans la devise de l’émission.

Défaut de paiement verovatno de Gazprom et d’autres entreprises russes d’hydrocarbures, selon l’agence Fitch

Sur le papier, la Russie n’a aucun problème pour rembourser sa dette. Le pays est d’ailleurs peu endetté – environ 18% du PIB à la fin 2020, son plus haut niveau depuis 2012 (10%) – et il dispose d’environ 630 мільярдів доларів de réserves en devises ou or. Mais les sanctions occidentales ont permis de «geler» environ la moitié de ces réserves. Reste que le pays encaisse toujours ses revenus liés à l’exportation de gaz, de pétrole et d’autres produits non soumis à embargo.

Si la Russie faisait défaut sur sa dette en devises étrangères, ce serait une grande première depuis… 1917, avec ces fameux « emprunts russes » qui ont ruiné tant d’épargnants français à l’époque. Le pays avait cependant également fait defaut en 1998, mais uniquement sur sa dette libellée en rouble.

Salaires des fonctionnaires, soutien du rouble, retraites…Vladimir Poutine presente sa contre-attaque стикається з санкціями

Le paiement en ruble d’une obligation libellée en devises signerait-il un défaut de paiement ?

Dans l’hypothèse où la Russie ne s’acquitterait pas de cette échéance de 117 мільйонів доларів, une période de grâce de 30 jours s’ouvre pour régler la facture, soit au 15 avril, avant de queno pro lei délé par les agences de notation. Donc, avant cette nouvelle date butoir, la Russie ne serait pas considérée comme en défaut de paiement.

Une autre option est envisagee par les autorités russes: le paiement du coupon en rouble. Le ministère russe des finances agite cette idée comme une menace au cas où les occidentaux empêcheraient la Russie de payer en dollars ou en euros. Дотримуйтеся таких нотацій: une obligation libellée en dollar doit être payée en dollar. Sinon, c’est le défaut.

Деякі пункти sur des titres autorisent néanmoins l’utilisation d’autres devises, mais le paiement éventuel en ruble doit être considéré comme ayant la même valeur que le paiement en dollar. Ce qui paraît compliqué à garantir alors que la monnaie russe ne cesse de plonger (du fait d’ailleurs de la faible capacité de la banque centrale russe de soutenir sa monnaie).

Les sanctions contre la Russie pourraient provoquer un «choc» de l’offre pétrolière mondiale

Quelles conséquences d’un défaut de paiement de la Russie pour les marchés et l’économie mondiale?

Les avis des économistes sont unanimes: l’économie russe pèse peu dans l’économie mondiale, même si certaines spécialités de son économie, notamment dans l’énergie, les engrais et les cérventéales. Le constat est le même sur les marchés financiers : depuis l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, les investisseurs internationaux se sont peu à peu désengagés de l’exposition au risque russe.

В цілому, ситуація aujourd’hui semble bien différente de celle de 1998 lorsque le défaut de paiement avait fortement secoué les marchés. Personne ne croit aujourd’hui à un effet de contagion d’un éventuel défaut sur les marchés, ni même à un risque systémique sur le secteur financier et bancaire.

La Crise ukrainienne contraint cependant les institutes à revoir à la baisse les prévisions de croissance mondiale, comme le FMI qui table désormais sur une croissance mondiale de 4,4% en 2022. Le seul impact qui pourrait détre etre d’uilone Concererait les entreprises internationales fortement présentes en Russie, це qui est le cas de grandes entreprises françaises, comme Renault, TotalEnergies або Société Générale.

Автоваз (Renault) представляє виробництво в Росії, BMW sera moins можна орендувати через конфлікт в Україні

(Avec agences)