Toulon assure l’essentiel face à Clermont en Top 14

Toulon assure l'essentiel face à Clermont en Top 14
Written by admin

Le match : 32-22

Avec le retour de ses internationaux Gabin Villière et Jean-Baptiste Gros, auréolés du Grand Chelem dans le Tournoi des Six Nations avec le XV de France, le RCT n’a pas laissé passer l’occasion de battre un concurrent direct à la qualification en phase finale. Mais ne parvint pas à conserver son bonus offensif obtenu à la 54e. Plutôt conquérant en mêlée – phase « historique » que les Varois semblent avoir abandonnée (voir ci-dessous) -, Clermont, même s’il a inscrit trois essais, n’est pas parvenu à décrocher un bonus défensif et repart bredouille de Mayol.

Après un quart d’heure d’observation, Eben Etzebeth inscrivit en force le premier essai varois (16e). Et si le centre auvergnat Jean-Pascal Barraque parvint à combler l’écart en plongeant en bout de ligne (25e), Toulon a continué et sa marche avant et, juste avant la pause, profita d’une touche pénale à proximité de l’en-but clermontois pour enclencher un ballon porté victorieux, Gros marquant (40e+3) avec le soutien d’Etzebeth.

Toulon virait à la pause avec une avance confortable (20-8) et enfonçait le clou dès la reprise. L’arrière Aymeric Luc récupérait promptement un ballon auvergnat égaré en attaque par Barraque (47e) avant que Julien Hériteau n’inscrive à la conclusion d’un temps fort l’essai du bonus (54e, 32-8). Mais à l’heure de jeu, le puissant ailier international Alivereti Raka plongeait en pièce malgré trois défenseurs (60e, 32-15) et privait le RCT de son bonus offensif.

Toulon, entré dans l’en-but adversaire, vit un essai refusé possible (67e) et après cela, subit la loi auvergnate. Réduit à quatorze (77e), le RCT encaissa un troisième essai, le centre clermontois George Moala pulvérisant la défense (79e). Une percée impériale de l’international japonais Kotaro Matsushima (80e) ne trouve pas d’issue favorable, côté auvergnat, et les Toulonnais peuvent s’estimer heureux de n’avoir pas offert à la pugnace adversaire un bonus défensif.

7

Le nombre d’essais inscrits lors de ce match très ouvert. Quatre pour les Toulonnais, trois pour les Clermontois.

Le fait : Toulon puni en mêlée

C’est assez rare pour être noté. Le pack du RCT, historiquement ancré sur l’épreuve de force en mêlée, a été largement pénalisé, samedi à Mayol face à Clermont. Sept sanctions dans ce seul secteur, soit la moitié des fautes sanctionnées par M. Ramos. Et un carton jaune perdu à la 77e au pilier droit Emerick Setiano. Ainsi réduits à quatorze, les Varois encaissèrent un troisième essai, deux minutes plus tard. Quand on compte Parisse, Ollivon, Etzebeth, Rebbadj, Tolofua, Setiano et Gros dans ce secteur, tous internationaux, un tel fiasco est inquiétant.

.

Leave a Comment