You are currently viewing Touchée par la variole du singe, une victime affiche son visage totalement défiguré, c’est le choc !

Touchée par la variole du singe, une victime affiche son visage totalement défiguré, c’est le choc !

Après une terrible crise sanitaire dans le monde entier à cause de la Covid-19, c’est un autre virus qui inquiète les autorités sanitaires. Il s’agit de la variole du singe. La bactérie se propage de plus en plus.

La variole du singe frappe le monde entier

En 1970, des scientifiques ont découvert une nouvelle maladie « la variole du signe », en République du Congo. Si ce virus est principalement en Afrique, une épidémie a eu lieu aux Etats-Unis en 2003.

Par la suite, plusieurs pays ont fait face à la variole du singe. peu, de nouveaux Depuis les foyers ont vu le jour un peu partout dans le monde. Après la Covid-19, c’est ce virus qui inquiète les autorités sanitaires.

Déclarée dans 77 pays, la maladie se propage très vite. Le foyer se situe d’ailleurs en Europe. Pour l’instant, cette épidémie touche les communautés des hommes homosexuels ou bisexuels. Ils sont les principaux concernés par ce virus.

De son côté, une star du porno gay américain a tenu à alerter sa communauté. En effet, ce dimanche 24 juillet, il a partagé une photo terrifiante sur son compte Twitter. Silver Steele a affiché son visage totalement défiguré.

Avec des yeux d’insectes et des lésions sur son visage, le jeune homme a montré les terribles symptômes provoqués par la variole du singe. Par la suite, il a voulu mettre ses fans en garde contre cette maladie.

« Les lésions sur mon visage sont brutales »

La victime a commencé : « Mise à jour : Je pensais que mon cas de la variole du singe était bénin. Je suis maintenant à deux semaines. Et les lésions sur mon visage sont brutales ».

Silver Steele a aussi ajouté : « De plus, la variole du singe affaiblit votre système immunitaire. Et dans mon cas, j’ai aussi une angine streptococcique pour la première fois en prime ».

Avant de poursuivre : « J’ai maintenant des lésions supplémentaires apparaissant au hasard sur mon corps, bien que plus petites, qui restent petites (espérons-le) à mesure que mon nombre d’anticorps augmente ».

Silver Steele a déclaré : « La douleur que j’ai ressentie garde mes yeux pleins de larmes et ma lumière tamisée. Je ne ne conserverais pas ça à mon pire ennemi« .

Très affecté, il a nommé : « À tous ceux qui planifient des événements comme les jours de marché ou quoi que ce soit d’autre. Si vous pouvez aller quelque part et vous faire vacciner, FAITES-LE. Cela en vaut vraiment la peine ».

Le ministre de la Santé se veut rassurant

De son côté, le ministre de la Santé François Braun, a tenu à prendre la parole au sujet de l’épidémie sur la variole du singe. Ce mercredi 27 juillet, il a donné quelques détails à FranceInfo.

Il a affirmé : « Vraiment pas de panique, nous avons réagi extrêmement vite. La France a été un des premiers pays à préconiser et à autoriser la vaccination préventive. Donc on n’a pas du tout pris de retard ».

Avant d’ajouter sur le vaccin contre la variole du singe : « Il y a un problème pour obtenir des créneaux de vaccination tout de suite. Nous augmentons les capacités. Il fallait des bras pour vacciner« .

François Braun a donc expliqué : « C’est pour ça que j’ai signé un arrêté hier. Ce dernier permet aux étudiants en santé, par exemple, de pouvoir vacciner ».

Avant d’assurer qu’il y avait un « stock très conséquent » de vaccins contre la variole du singe. En revanche, il ne peut pas donner les chiffres. Et pour cause « la variole est reconnue comme une arme biologique« .

Je conclus : « On sait qu’elle pourrait être utilisée en termes de conflit ».

Leave a Reply