Test Revolut : une banque en ligne vraiment révolutionnaire ?

Test Revolut : une banque en ligne vraiment révolutionnaire ?
Written by admin

Caractéristiques du compte

La néobanque Revolut était dans un premier temps très décalé vers les voyages et l’international. Mais en huit ans l’offre s’est largement étoffée et propose aujourd’hui quatre abonnements différents — sans compter le compte professionnel. L’offre de base dite Standard est gratuite et permet d’accéder à l’ensemble des services, mais ne propose aucune assurance particulière, et l’émission de la carte de paiement est facturée 5 €. La première offre payante, Plus, est à 2,99 € par mois et propose une assurance des achats. Pour les accros du commerce international, la version Premium à 7,99 € par mois s’avère plus intéressante avec un paiement international par mois sans aucuns frais, plus aucune limite pour les opérations de change, de nombreuses assurances et l’accès aux salons des aéroports avec un invité. Et l’offre la plus chère, la Metal à 13,99 € par mois, a les limites les plus hautes, trois paiements internationaux sans frais par mois, encore plus d’assurance et l’accès aux salons des aéroports avec trois invités, et du remise en argent sur l’intégralité.

© Revolut

La particularité de Revolut réside dans la façon de présenter les services. Ainsi, la banque ne parle pas de sous-comptes, mais de Vaults par devise ou type d’action (achats du quotidien, projet, achat en Bourse ou cryptomonnaies). Dans le courant de l’année 2022, les Vaults seront rejoints par des Smart Vaults, une première offre d’épargne avec des comptes rémunérés où les intérêts seront ajustés tous les jours. En effet, Revolut n’a, à l’heure où nous écrivons ces lignes, aucune offre de crédit ou d’épargne, mais cela devrait changer avec également l’introduction de véritables cartes de crédit et non plus des cartes de paiement à débit Immédiatement, et d’un léger découvert — ce qui permettra de payer son essence à la pompe avec une carte Revolut. Depuis le 18 mai, Revolut propose désormais un IBAN (le code d’identification de votre compte bancaire) français à ses clients, car la société vient enfin d’ouvrir une antenne dans le pays. Auparavant, Revolut s’appuyait sur une licence bancaire lituanienne et proposait donc un numéro d’IBAN (localisé de ce pays, que certains opérateurs français refusent par défaut ou qui entraînent un délai pour des opérations. Les clients actuels de Revolut seront contactés et nécessiteront faire la demande pour basculer d’un IBAN à l’autre, même si l’ancien reste actif 30 jours pour éviter un problème dans la gestion des virements et des prélèvements.

© Revolut

De même, Revolut propose une offre Junior dédiée aux 12 à 17 ans avec une application et une carte dédiée. Ce n’est pas un compte dédié, mais un sous-compte lié à celui du parent. Les abonnés Standard peuvent avoir un compte Junior ; les Plus et les Premium, deux comptes Junior ; et les Métal, jusqu’à 5 comptes Junior. La fintech a également été l’une des premières à proposer une bourse d’échange de cryptomonnaies (entre elles et contre des appareils classiques) en décembre 2017. Depuis, sa place de marché est devenue l’une des plus étendues et compte aujourd’hui’ hui 70 cryptomonnaies échangeables, en plus d’une offre plus classique de Bourse. Et désormais la néobanque étend ses services hors du secteur financier. Elle propose ainsi le remboursement de n’importe quel billet (concert, train ou autre) jusqu’à 1000 € si vous n’avez pas pu assister à l’événement. Et avec son offre Stays, elle propose une alternative à AirBNB ou Booking directement dans l’application, en plus d’outils dédiés à la gestion du voyage. En outre, il sera bientôt possible de réserver ses billets de train ou d’avion directement dans l’application.

Note de la rédaction : 5 sur 5

Application

L’application est justement au cœur de l’offre Revolut. La néobanque dispose bien d’un site internet, mais celui-ci sert surtout de vitrine pour découvrir ses différentes offres et souscrire à l’une d’entre elles. Tout le reste passe essentiellement par le smartphone (iOS comme Android). L’application sert bien évidemment pour le paiement, avec du paiement mobile compatible avec Apple Pay, avec Google Pay, mais également avec Fitbit Pay, pour les virements par SMS entre abonnés Revolut et également pour le stockage de cartes virtuelles pour le paiement en ligne .

© Revolut

Sur ce point, Revolut propose d’ailleurs des cartes permanentes (pratique pour s’abonner à un service de VOD ou de jeu en ligne), mais également des cartes éphémères à durée très limitée. Bien sûr, la validation des achats 3D Secure se fait également par là, en s’authentifiant directement dans l’application. L’application sert également à la gestion de ses cartes (Visa ou Mastercard, au choix du client) avec une modification à la volée des plafonds de paiement et de retrait, l’activation ou le blocage de la carte. Et bien que Revolut ne soit pas affiliée à un réseau bancaire en particulier, elle intègre la géolocalisation des distributeurs de billets disponibles.
La gestion de ses finances passe également par l’application : de l’agrégation des différents comptes à la Bourse et aux cryptomonnaies. La société veut d’ailleurs étendre son application au-delà de la finance en prenant WeChat comme modèle. L’exemple actuel est Stays (Séjour) qui rassemble dans un même onglet tout pour le voyage, y compris la réservation de son hébergement. D’autres services devaient suivre rapidement et rapidement une application en évolution permanente.

© Revolut

Points forts

  • Services optimisés à l’international.

  • Possibilité de faire des virements par SMS entre clients Revolut.

  • Bonne intégration avec les différents systèmes de paiement mobile.

  • Agrégation des comptes.

  • Services multiples (dons, préparations au voyage, etc.).

Points faibles

  • Aide assez limitée.

  • Site web peu développé.

  • Offre Metal assez chère par rapport à l’offre Premium.

Leave a Comment