Test Apple iPhone SE 2022 : la force tranquille, mais très puissante

Test Apple iPhone SE 2022 : la force tranquille, mais très puissante
Written by admin

Apple conserve le module grand-angle de 12 mégapixels de la précédente génération d’iPhone SE. Mais si l’optique ne change pas, l’apport de l’A15 Bionic offre de nouvelles capacités photographiques portées par la présence de l’ISP au sein de la puce. L’iPhone SE (2022) jouit donc du Smart HDR, de Deep Fusion, mais également des “styles photographiques” nés avec les iPhone 13.

Module principal : 12 Mpx, f/1,8, éq. 28 mm

Dans le segment du milieu de gamme, c’est actuellement le Realme 9 Pro+ qui s’en sort le mieux sur le flanc photo. C’est donc à ce dernier que nous allons comparer le nouvel iPhone SE.



Realme 9 Pro+ (éq. 26 mm, f/1,8, ISO 157, 1/50 s)


Apple iPhone SE (2022)

Malgré une colorimétrie hasardeuse, le modèle de Realme octroie un cliché beaucoup plus détaillé que l’iPhone SE. Comme toujours, Apple privilégie un ton naturel, quitte à faire l’impasse sur le piqué. Le résultat n’en reste pas moins honorable.



Realme 9 Pro+ (éq. 26 mm, f/1,8, ISO 7600, 1/15 s)


Apple iPhone SE (2022)

Même constat de nuit. En privilégiant une image plus naturelle, l’iPhone SE 2022 ne monte pas très haut en sensibilité, contrairement au Realme 9 Pro+. Le contraste s’avère également plus important, mais l’image délivrée par le modèle chinois est mieux exposée et plus détaillée.

Module frontal, mode portrait et vidéo

À l’avant, l’iPhone SE conserve également le capteur de 7 Mpx de son aïeul. Un module qui ne fera pas d’éclat, mais très bon pour les selfies, notamment grâce à la bonne gestion de l’exposition par l’appareil.

Le mode portrait repose uniquement sur le logiciel, le terminal étant dénué d’un capteur de profondeur disponible sur les iPhone plus haut de gamme. Le détourage est plutôt bon, mais bute assez facilement sur les cheveux ou certaines parties du corps. Par exemple, si vous avez un bras éloigné du buste, l’iPhone pourra facilement le flouter avec l’arrière-plan. L’analyse vaut également pour le module frontal, mais pour un selfie, cela reste amplement suffisant.

La partie vidéo ne change pas d’un iota. L’iPhone SE permet de filmer jusqu’en 4K à 60 i/s ou 1080p jusqu’à 240 i/s. Grâce à sa stabilisation optique intégrée (OIS), les plans ne souffriront pas d’un effet de tremblement. Avec le module frontal, l’utilisateur pourra filmer jusqu’en 1080p à 120 i/s.

Leave a Comment