sans club, Erding a proposé ses services à Saint-Etienne

sans club, Erding a proposé ses services à Saint-Etienne
Written by admin

Ancien buteur du PSG, Sochaux et Saint-Etienne, Mevlut Erding, actuellement sans club, était l’invité mercredi du 7/7, la quotidienne Twitch de RMC Sport. Il a révélé avoir contacté les Verts pour les aider à remonter en Ligue 1. Sans succès.

Mevlut Erding ne le cache pas : il vit très mal sa situation actuelle. Non conservé par Ümraniyespor à l’issue de cette saison, l’ancien buteur de Sochaux, Paris, Rennes ou encore Saint-Etienne se retrouve sans club. Et il ne sait pas encore quelle suite donner à sa riche carrière.

>> Suivez la chaîne Twitch de RMC Sport

“Je suis en fin de contrat avec mon club en Turquie. Je l’ai aidé toute la saison à monter en D1 mais le football est tellement cruel. Avec mon savoir-faire, en match et à l’entraînement, j’ai réussi à faire monter le club en D1. Et en fin de saison, on ne m’a pas prolongé mon contrat. Ça m’a mis un coup au moral”, at-il nommé ce mercredi dans le 7/7, la quotidienne Twitch de RMC Sport.

>> Les infos mercato en direct

A 35 ans, l’international turc (35 sélections) hésite à raccrocher les crampons. “Pour l’instant je suis en club. Je me suis préparé tout l’été. Je n’ai pas envie d’arrêter, mais si rien ne me convient, je vais arrêter. Pour être honnête, j’ai fait part de mon envie à Saint-Etienne parce que c’est un club mythique, un club à part, qui a besoin de joueurs comme moi pour faire le lien entre les joueurs et l’entraîneur, pour montrer la grandeur du club. pudeur”, at-il révélé.

Il n’a pas eu de nouvelles de Saint-Etienne

Celui qui a connu la ferveur du Chaudron entre 2013 et 2015, Erding aurait aimé aider les Verts dans leur opération remontée. “Je n’ai pas eu de nouvelles dernièrement, je suis vraiment déçu. Ça me fait mal de voir ce grand club français en Ligue 2. J’ai dit à Loïc Perrin (coordinateur sportif de l’ASSE, ndlr) que je pouvais limite revenir gratuitement. Je veux juste voir Saint-Etienne en haut”, at-il expliqué.

Avant de revenir sur son court passage à Sochaux l’hiver dernier. Après avoir résilié son contrat avec Kocaelispor, il s’était entraîné avec son club formateur et avait longtemps espéré un contrat. Samuel Laurent, le directeur général du FCSM, lui avait finalement fermé la porte.

“Il avait dit qu’il ne me connaissait pas ? Il m’avait appelé pour s’excuser, c’était la moindre des choses. Moi j’étais en pleine forme. Omar Daf allait me faire signer et lui avait dit qu’ il voulait signer des jeunes. Je l’avais très mal pris. Je suis sûr qu’avec mon expérience Sochaux serait en Ligue 1 aujourd’hui. Ce qu’ils ont fait à Omar Daf (nouvel entraîneur de Dijon, ndlr) je pense qu’ils vont le payer très cher parce que c’est un homme extraordinaire”, at-il souligné.

Leave a Comment