rencontre au sommet à Marrakech entre Mateu Alemany et Moussa Sissoko pour Ousmane Dembélé

rencontre au sommet à Marrakech entre Mateu Alemany et Moussa Sissoko pour Ousmane Dembélé
Written by admin

La suite après cette publicité

« Il a préféré rester ici pendant ces six mois, ce n’est pas bon ni pour lui, ni pour le club. Une prolongation nous aurait permis de travailler plus calmement, il est difficile de comprendre la position de Dembélé. Nous l’avons dans l’équipe. Si c’est un joueur que nous n’aurons pas la saison prochaine ? Vous pouvez le dire. » Il y a deux mois, c’est un Joan Laporta agacé qui scellait définitivement l’avenir d’Ousmane Dembélé au Barça. Il faut rappeler qu’à ce moment de la saison, le champion du monde 2018 était dans le creux de la vague. Le Barça l’avait mis à l’écart, jugeant inacceptable le refus de prolonger le bail du virevoltant français en Catalogne qui a pris et prend d’ailleurs toujours fin le 30 juin.

Oui mais voilà, dans le football tout peut changer très vite. Revenu dans le groupe à la mi-février à la demande de Xavi, Ousmane Dembélé a retrouvé son meilleur niveau et est désormais épargné par les blessures. Mieux, il est devenu un rouage essentiel du club blaugrana qui est redevenu la terreur de la Liga comme le prouve sa folle remontée au classement de Liga (2e actuellement) et son carton 0-4 à Santiago Bernabéu face au Real Madrid face à l’ ennemi juré.

Le FC Barcelone doit répondre aux exigences du clan Dembélé

Désormais deuxième meilleur passeur de Liga avec 10 passes décisives, Dembélé n’a pour l’instant qu’un seul objectif, continuer de se faire plaisir et à briller dans une équipe qui fait peur aussi bien en Espagne qu’en Europe. Bien conscient de l’importance du natif de Vernon, le FC Barcelone a décidé de passer la seconde en prenant le dossier en mains en provoquant une réunion avec Moussa Sissoko. Le club catalan, par l’intermédiaire de Mateu Alemany, a proposé une rencontre du côté de Londres, où est domicilié Sissoko. Mais Alemany a finalement dû se contredire à rallier Marrakech, lieu de vacances de l’agent d’Ousmane Dembélé. Plus que jamais en position de force, le représentant du joueur campe sur ses positions et n’entend pas bouger d’une oreille.

Pour rappel, la demande du clan Dembélé est simple et déjà connue du FCB, à savoir 20 M€ net en salaire et en prime à la signature. Si la priorité d’Ousmane Dembélé est de rester en Catalogne, cela ne se fera pas à n’importe quel prix d’autant qu’un accord verbal existe avec le PSG et Nasser Al-Khelaïfi pour l’été prochain. Barça, PSG ? Pour l’instant, difficile à dire. Une chose est sûre, il va falloir plus que des promesses au directeur sportif Mateu Alemany pour faire infléchir Moussa Sissoko, qui reste fidèle à sa stratégie initiale. Selon lui, le champion du monde 2018 est un potentiel Ballon d’Or et doit être traité comme tel sur le plan salarial.

Leave a Comment