Que valent les écouteurs d’Amazon qui intègrent Alexa?

Que valent les écouteurs d’Amazon qui intègrent Alexa?
Written by admin

Manquait plus que ça. Amazon lance ses écouteurs  True Wireless, les Echo Buds. Avec eux, le géant du web poursuit aussi l’implantation de son assistante personnelle Alexa dans notre quotidien. Ainsi, les Echo Buds permettent-ils de la convoquer à tout moment, ce qui fait leur singularité. Peut-on se fier à Amazon, plutôt qu’à Sony, JBL, Jabra, Bose ou d’autres grandes marques de l’audio nomade pour mettre en musique nos sorties ? 20 Minutes a testé ces écouteurs vendus  119 euros.

Les Echo Buds d’Amazon, vendus à partir de 119 euros. – AMAZON

L’écosystème Alexa se renforce

En fait, les Echo Buds ne sont pas nouveaux. Une première génération de ces écouteurs True Wireless au format intra-auriculaire avait été lancée aux Etats-Unis en 2021. Nous voici donc face à une « V2 ». Disponibles en noir ou en blanc, les écouteurs d’Amazon ne brillent pas forcément par l’originalité de leur design. Fournis dans un classique étui de rangement/chargement, ils s’affirment avec une certaine opulence et des rondeurs d’un grand classicisme. Les appairer en Bluetooth 5.0 suppose de passer par l’application Alexa et de les ajouter comme premier ou nouveau produit dans votre « Echo » système d’appareils Amazon.

Commandes tactiles et vocales

A travers l’application, il est possible de tester les différents embouts fournis avec les écouteurs (quatre tailles proposées), de modifier l’affectation des commandes tactiles, de profiter d’un égaliseur assez minimaliste (graves, médium, aigus), ou de lancer la réduction de bruit ou le passage en Mode environnant. Ces deux dernières fonctions peuvent également être mises en route par un appui long sur la surface tactile des écouteurs. Alternative (c’est l’occasion d’essayer !) : demander à Alexa de s’en charger. Et cela fonctionne plutôt très bien ! « Alexa, active la réduction de bruit ! »

Quiconque est habitué à la cohabitation avec l’assistante d’Amazon trouvera une véritable optimisation des fonctions de sa coloc préférée à travers les Echo Buds. Avec elle, lancer de la musique, créer un rappel, accéder à son calendrier (Android ou iOS), piloter des objets connectés, passer des appels avec d’autres personnes équipées d’un appareil Echo sont des jeux d’enfant. Sans oublier les sempiternelles questions que l’on peut lui poser… et auxquelles elle n’a pas toujours la réponse. Comme : « Alexa, qui sera le prochain président de la République ? ». Prononcer « Alexa… » en pleine rue nous a d’abord semblé un peu incongru avant, finalement, de devenir presque naturel, avec des interactions spontanées.

Service minimal pour la réduction de bruit

De son côté, l’écoute proposée par les Echo Buds est assez singulière. On pourra reprocher aux écouteurs d’Amazon une prédominance des aigus et des hauts médiums. Pour autant, leur présence renforcée n’occulte pas des basses assez solides. Au global, le son est donc clair, comme aéré, mais structuré et bien charpenté. Les fans de graves sonnantes et trébuchantes passeront cependant leur chemin.

Les Echo Buds d'Amazon offrent de 5 à 6 heures d'autonomie par charge.
Les Echo Buds d’Amazon offrent de 5 à 6 heures d’autonomie par charge. – AMAZON

En revanche, la qualité de la réduction de bruit reste ici très relative. Ainsi, les Echo Buds parviennent-ils tout juste à museler quelques sons environnants. Un service minimum, en quelque sorte… Naturellement aigu, le bruit de nos doigts martelant le clavier de notre ordinateur n’a même pas été atténué… De son côté, le mode Environnant qui permet de rester conscient des sons qui nous entourent alors que l’on écoute de la musique (pratique en pleine rue !) est assez efficace. Attention cependant : par temps venteux, ses effets sont épouvantables. Le bruit de vent étant amplifié, toute tentative d’écoute devient calamiteuse.

Sport et santé à l’écoute

A noter qu’Amazon propose avec ses Echo Buds une fonction « Séance d’entraînement ». Si l’on prend soin de saisir son âge et son poids dans les paramètres de l’application Alexa, les écouteurs se chargent de comptabiliser pas, calories, allure moyenne, distance parcourue… avec une fiabilité assez déconcertante en comparaison de celle de notre Apple Watch activée en parallèle : les résultats constatés étaient similaires. Etant étanches (norme IPX4), les Echo Buds semblent donc assez propices pour une utilisation sportive, mais avec une autonomie finalement serrée : 5 heures avec réduction de bruit activée, 6 heures, sans.

Vendus 119 euros (avec un boîtier de recharge filaire) et 139 euros (filaire et à induction), les Echo Buds d’Amazon proposent une prestation honnête, mais avec quelques améliorations nécessaires. Un meilleur équilibre tonal, mais surtout une réduction de bruit à retravailler restent des points discutables. L’assistante Alexa, elle, trouve ici une véritable raison d’être, nouvelle opportunité pour que son géniteur se rapproche encore davantage de nous.

Leave a Comment