Pour François Cluzet, Jean-Marie Bigard et Fabrice Luchini sont « des cons » et « des mégalos »

Pour François Cluzet, Jean-Marie Bigard et Fabrice Luchini sont « des cons » et « des mégalos »
Written by admin

François Cluzet n’est pas prêt de partir en vacances avec Jean-Marie Bigard ou Fabrice Luchini. « Ce sont des cons », at-il lâché dans En aparté sur Canal+. « Je le pense ouvertement. Ce sont des mégalos », a ajouté l’acteur, en promo pour le film La Brigadequi n’a pas apprécié leurs prises de poste durant la pandémie et notamment le fait que l’humoriste se soit un temps dit candidat à la présidentielle.

« Ils viennent d’où ces mecs-là ? Ils ont un égo comme un gratte-ciel ! Qu’ils nous foutent la paix, on est suffisamment dans la merde ! Qu’ils nous donnent de l’espoir. Y’en n’a pas un qui nous donne de l’espoir, a déclaré François Cluzet, très remonté contre eux. On est des acteurs, on est au service du public. … On n’est pas là pour se montrer en disant “Oui mais le gouvernement…” On s’en fout ! Écrase-toi ! T’es au gouvernement ? Tu veux la place ? »

« Ils donnent une image de ce métier épouvantable »

En s’excusant d’avoir « fait son numéro », le comédien a déploré que ces deux personnalités qu’il qualifie d’« égocentriques et de nombrilistes » « donnent une image de ce métier épouvantable ». « J’ai joué avec eux. Ils ne donnent rien ! Donc s’ils ne donnent rien aux partenaires, il n’y a rien. Résultat des courses, le public n’a rien ! », s’est-il agacé.

Ce n’est pas la première fois que François Cluzet s’en prend à ces deux artistes. C’est d’ailleurs pour cela que la question lui a été posée dans En aparté. En septembre 2020, au sujet de Jean-Marie Bigard, qui envisageait une candidature à la présidentielle, il avait déclaré sur RTL : « Je ne comprends pas comment on peut donner une heure d’antenne en direct à un abruti total. (…) Le mec veut faire parler de lui. Mais qu’il fasse parler de lui par la tolérance, mais pas par l’intolérance ! »

Un mois plus tard, au micro de la même station, il réitérait : « J’ai plus confiance dans Véran que dans Bigard, que dans Luchini, que dans Zemmour. Pourquoi ? Parce que ce sont des affaireistes de la mégalomanie, ils sont obsédés par le fait d’ouvrir leur gueule. »

Leave a Comment