You are currently viewing PlayStation Plus, Xbox Game Pass… Je préfère acheter mes jeux en dématérialisé même s’ils risquent de disparaître

PlayStation Plus, Xbox Game Pass… Je préfère acheter mes jeux en dématérialisé même s’ils risquent de disparaître

News jeu PlayStation Plus, Xbox Game Pass… Je préfère acheter mes jeux en dématérialisé même s’ils risquent de disparaître

En 2021 en France, la part du chiffre d’affaires du software dématérialisé était de 82% tous supports confondus contre 18% pour le software physique (SELL). Je fais partie de cette majorité qui préfère acheter ses jeux en version dématérialisée. Voici pourquoi.

Billet

Cet article étant un billet d’humeur, il est par nature subjectif. L’avis de l’auteur est personnel et n’est pas représentatif de celui du reste de la rédaction de Jeuxvideo.com.

Je préfère acheter mes jeux en version dématérialisée. Si on pose devant mes yeux une copie physique d’un titre qui me donne envie, aux côtés d’une clé du même titre, je choisis la clé sans vergogne. La liste d’avantages est selon moi énorme. La boîte est peut-être un critère d’achat pour certains, mais pour ma part, le dématérialisé répond parfaitement à mes problématiques personnelles. Chacun son truc. J’ai beaucoup de respect pour ces collectionneurs dévoués et aguerris qui s’animent encore aujourd’hui à empiler leurs jeux, heureusement qu’il en existe encore. Je n’ai absolument rien contre les boutiques non plus, j’espère qu’elles continueront d’exister, mais je ne souhaite pas encombrer mon petit espace de vie d’emballages en plastique qui prendront la poussière en à peine quelques jours. D’ailleurs, dès lors que l’on habite en région parisienne, le gain de place, c’est primordial. C’est l’un des arguments premiers qui me vient à l’achat d’un jeu en dématérialisé. De toute manière, ma collection, je peux la créer virtuellement sur ma bibliothèque Steam. Scroller ma liste de jeux et voir défiler toutes mes acquisitions cumulées me procure un plaisir tout à fait délectable et suffit à me satisfaire.


L’achat facile

PlayStation Plus, Xbox Game Pass... Je préfère acheter mes jeux en dématérialisé même s'ils risquent de disparaître

Globalement, j’aime l’achat rapide, intuitif et fainéant. Je commande la plupart du temps tout en ligne, je loue mes films et je me fais livrer ma nourriture. Naturellement, la même règle s’applique aux jeux pour moi. Nul besoin de fureter dans les rayons de la Fnac un samedi après-midi sous 40 degrés pour sélectionner mon prochain titre, il me suffit de consulter les suggestions faites par Steam, et de les rajouter dans mon panier en un clic. Je suis fainéante à ce point. Ne parlons même pas du Game Pass qui m’offre la possibilité folle de tester des centaines de titres comme bon me semble à un prix fixe. C’est l’évolution naturelle du marché. Et bien sûr, il y a l’argument du prix : les soldes sont bien plus fréquentes sur mes boutiques en ligne et bien plus considérables. Bon, c’est sans parler des jeux physiques d’occasion, bien sûr. C’est d’ailleurs bien l’un des points forts du physique selon moi : avoir la possibilité de revendre son jeu après l’avoir terminé, pour investir dans le prochain.


La disponibilité

Aussi ne parlons même pas de la disponibilité : j’ai évidemment bien plus de chance de trouver une copie numérique de Pathologic HD qu’en me promenant au Micromania du coin. En ligne, pas de problème de stock ou d’ancienneté ! Rien que le partage est facilité. Sur Steam toujours, il suffit d’activer le partage familial et le tour est joué. Plus besoin de prêter sa copie de jeu à son pote en se demandant s’il finira bien par nous le rendre un jour. De quoi vous causer quelques angoisses.

PlayStation Plus, Xbox Game Pass... Je préfère acheter mes jeux en dématérialisé même s'ils risquent de disparaître  PlayStation Plus, Xbox Game Pass... Je préfère acheter mes jeux en dématérialisé même s'ils risquent de disparaître

Alors bien sûr, la question de l’éventuelle disparition de mon fichier se pose. La situation s’est déjà posée récemment avec les films de Sony en Autriche par exemple. C’est un risque que je prends. Dans mon cas personnel, je suis bien plus capable de paumer un CD que de voir mon jeu effacé de ma bibliothèque. Je ne parle même pas des risques de vol ou de rayures. Mon jeu numérique, je peux l’emporter partout avec moi sans même avoir à y penser et sans jamais risquer de le perdre. Et puis enfin, inutile de préciser qu’avec le démat’, on consomme moins de plastique et que leur impact environnemental est inférieur aux jeux physiques. Tout est dit.

Leave a Reply