Oscars 2022 : avant le palmarès, les pronostics de la rédaction

Oscars 2022 : avant le palmarès, les pronostics de la rédaction
Written by admin

OSCARS – Le tapis rouge est réalisé, les statuettes sont rutilantes, la cérémonie des Oscars va pouvoir commencer. Ce dimanche 27 mars, à partir de 2h du matin à l’heure française, le gratin du cinéma international a rendez-vous – en vrai et sans masque – au Dolby Theatre de Los Angeles pour la 94e édition des Oscars.

Alors qui seront les grands gagnants de la soirée ? Le western Le pouvoir du chien de Jane Campion et le spectaculaire Dune de Denis Villeneuve partent favoris avec respectivement 12 et 10 nominations. Mais dans certaines catégories, le suspens est encore complet. Pour l’Oscar de la meilleure actrice, Jessica Chastain, Penelope Cruz, Olivia Colman, Nicole Kidman ou Kristen Stewart paraissent toutes mériter une récompense. Tandis que Javier Bardem, Benedict Cumberbatch, Andrew Garfield, Will Smith et Denzel Washington divisent les critiques pour le titre du meilleur acteur.

À quelques heures de la cérémonie, les journalistes du service culture du HuffPost imaginez le palmarès des catégories principales. Et voici donc leurs pronostics.

Meilleur film : Ne regarde pas

“Belfast”

“Coda”

« Ne lève pas les yeux »

“Dune”

“Conduire ma voiture”

“La méthode Williams”

“Pizza Réglisse”

“Allée des cauchemars”

“Le pouvoir du chien”

“West Side Story”

Difficile d’être passé à côté du carton Ne lève pas les yeux : Déni cosmique à la toute fin de l’année 2021. Sortie sur Netflix le jour de Noël, la comédie satirique d’Adam McKay est vite devenue le 2e plus grand succès de la plateforme de streaming. A nos yeux, elle coche pas mal de cases pour mériter l’Oscar du meilleur film : le duo Jenifer Lawrence – Leonardo DiCaprio fonctionne à merveille, le scénario est drôle, original et truffé de références à notre monde contemporain avec le réchauffement climatique en trame de fond.

Et si le niveau de la compétition est élevé dans cette catégorie prestigieuse, une victoire de Ne regarde pas marquerait aussi un tournant symbolique dans l’histoire des Oscars. Il s’agirait en effet d’un tout premier sacre suprême pour un film produit par une plateforme de streaming, alors que Netflix, Amazon Prime ou Apple TV sont encore froidement accueillies dans les différents grands rendez-vous internationaux. Placer au changement ?

Louise Wesbecher

Meilleure réalisation : Jane Campion

Kenneth Branagh, “Belfast”

“Ryusuke Hamaguchi, “Conduis ma voiture”

Paul Thomas Anderson, “Pizza à la réglisse”

Jane Campion, “Le pouvoir du chien”

Steven Spielberg, “West Side Story”

Il va être difficile d’empêcher Jane Campion de briguer sa première statuette de meilleure réalisatrice aux Oscars ce dimanche 27 mars. La cinéaste s’avance en effet avec l’ultra favori Le pouvoir du chien, film coup de poing sorti le 1er décembre sur Netflix. Rangé dans la catégorie Western, le long-métrage, qui met en scène l’histoire de deux frères cow-boys que tout oppose, s’avère en réalité être un véritable drame psychologique.

Jane Campion signe ici une partition presque sans fausse note en termes de réalisation, aussi bien au niveau de la photographie que de la musique, et ce malgré la relative lenteur de son récit. La réalisatrice, première femme à avoir été nommée deux fois dans la catégorie meilleure réalisation, semble donc proche d’entrer un peu plus dans l’histoire de la cérémonie.

Benjamin Ferrari

Meilleure actrice : Olivia Colman

Jessica Chastain, “Dans les yeux de Tammy Faye”

Olivia Colman, “La fille perdue”

Pénélope Cruz, “Madres Paralelas”

Nicole Kidman, “Être les Ricardo”

Kristen Stewart, “Spencer”

Olivia Colman est-elle sur le point de remporter son deuxième Oscar ? Nous parions que oui. Déjà détentrice du titre pour son rôle dans La Favorite de Yórgos Lánthimos, la comédienne concourt, cette année, pour le premier long-métrage de Maggie Gyllenhaal, La fille perdue.

Dans cette adaptation du best-seller d’Elena Ferrante, elle campe le personnage de Leda, une universitaire de 48 ans dont les vacances en solitaire vont être troublées par les souvenirs et regrets de sa maternité précoce. Pourquoi, des décennies plus tard, est-elle rongée par la culpabilité ? Olivia Colman livre, ici, une prestation percutante et émouvante, mais aussi dérangeante, conférant parfois au drame l’approche d’un thriller. C’est fort.

Valentin Etancelin

Meilleur acteur : Andrew Garfield

Javier Bardem, “Être les Ricardo”

Benedict Cumberbatch, “Le pouvoir du chien”

Andrew Garfield, “Tic, tic… Boum !”

Will Smith, “La méthode Williams”

Denzel Washington, “La Tragédie de Macbeth”

L’horloge tourne. Le cap des 30 ans approche à grands pas pour Jonathan Larson, jeune compositeur New-Yorkais, héros du film Tic, tic… boum sorti sur Netflix. Fauché, mais passionné, il tente de se glisser parmi les grands noms de Broadway, dans les années 90 où l’épidémie de sida fait ravage dans la ville. Et c’est Andrew Garfield qui y incarne (à la perfection) l’ambitieux musicien à l’énergie débordante dans cette comédie musicale.

De la coupe de cheveux aux mimiques, en passant par le style vestimentaire, l’ex-Spider Man se glisse admirablement dans la peau de Jonathan. Aux côtés d’un casting talentueux, il brille avec un jeu d’acteur impeccable. Et comme si ce n’était pas déjà suffisant, le jeune acteur chante bien, très bien même. Avec cette performance, il risque bien de tout exploser aux Oscars : tic tic… boum !

Sarah Deslandes

Meilleur scénario original : Ne regarde pas

« Belfast », Kenneth Branagh

“Ne lève pas les yeux”, Adam McKay, David Sirota

« La méthode Williams », Zach Baylin

“Pizza à la réglisse”, Paul Thomas Anderson

« Julie (en 12 chapitres) » Eskil Vogt, Joachim Troer

Difficile de remettre cet Oscar à un autre film que Ne lève pas les yeuxtant Adam McKay a réussi à interpeller le public grâce à un scénario à la fois tordant et terrifiant.

Dans cette comédie dramatique, le sort de la planète est entre les mains d’une présidente aveuglée par son obsession pour le pouvoir. Meryl Streep incarne ce Donald Trump au féminin qui refuse d’écouter les scientifiques alors même qu’une météorite se dirige droit sur la Terre. Une belle allégorie du réchauffement climatique, que les scientifiques ont même pris le temps de regarder, comme l’ex-membre du GIEC, Jean Jouzel qui a décrypté l’intrigue du film pour Le HuffPost début janvier.

Le cinéma a la capacité d’interpeller le public et de le faire, réagir. Ne regarde pas en est le parfait exemple grâce à son scénario “inspiré de faits réels… qui ne se sont jamais produits jusqu’à présent”, comme on peut lire au début du film. Pour Adam McKay, ce serait un deuxième Oscar après celui remporté en 2016 pour Le Grand Court : la Casse du siècle. Un prix remporté dans la catégorie… du meilleur scénario ! CQFD.

Clément Vaillant

Meilleur film d’animation : Encanto

“Encanto”

“Fuir”

“Luca”

“Les Mitchells contre les Machines”

« Raya et le dernier dragon »

Dans un décor magique aux couleurs vibrantes, Encanto : La fantastique famille Madrigaldes studios Disney, nous transporte dans l’histoire de Mirabel, première héroïne à lunettes, partie à l’aventure pour sauver son clan du déclin.

Encanto est un dessin animé intemporel et actuel, enchanteur et merveilleux. On est transporté par les personnages, il est si simple de s’identifier : leurs pouvoirs magiques correspondant à un trait de personnalité que chacun d’entre nous possède. Et les musiques de ce Disney sont à la hauteur de la réputation des studios : elles restent en tête et rythment avec succès l’histoire de Mirabel.

La magie prend une grande place dans le film, et s’opère définitivement sur les spectateurs, petits comme grands. Encant :La fantastique famille Madrigal mérite largement l’Oscar du meilleur film d’animation cette année.

Athéna Rivas

À voir également sur Le HuffPost : À quoi va ressembler la 94e cérémonie des Oscars

Leave a Comment