You are currently viewing Miss France 2023 : transgenres et mamans acceptées, limite d’âge supprimée… le concours révolutionné ?

Miss France 2023 : transgenres et mamans acceptées, limite d’âge supprimée… le concours révolutionné ?

Jusqu’alors réservés aux femmes célibataires, âgées entre 18 et 24 ans et estimées au moins 1,70 mètre, le concours Miss France est régulièrement critiqué pour son manque de modernité. Mais certaines règles sont revues pour 2023.

Un vent de modernité soufflerait-il sur le concours Miss France ? Sous le feu des critiques ces derniers temps pour ses règles jugées trop strictes et pas assez inclusives, la compétition pourrait fortement s’améliorer dès cette année.

Comme l’indique Le Figaro, le règlement s’est largement assoupli pour l’édition 2023. Seule la taille minimum de 1,70 mètre sans talon a été maintenue.

Des changements qui font débat

En revanche, la limite d’âge de 24 ans a été supprimée, des femmes plus âgées pourraient donc participer. Le concours admet également la participation de candidats transgenres, à condition que leur état civil soit de sexe féminin. Une nouveauté n’a pas décidé de profiter d’Andréa Furet, en lice pour le concours de Miss Paris.

Une décision loin d’être du goût de Geneviève de Fontenay, l’ancienne présidente du comité Miss France, qui s’était dite “très choquée par la possibilité de voir le concours de Miss France aux candidates transgenres”. “C’est une élection qui symbolise l’élégance dans une ambiance saine et nationale ! Il faut arrêter de saccager l’image de Miss France”avait-elle poursuivi.

Mais ce n’est pas la seule nouveauté qui pourrait intervenir lors de la prochaine édition. En effet, pour la première fois, une candidate mariée et mère d’une fillette de 3 ans se lance dans l’aventure. Il s’agit de Victoire Rousselot, 27 ans, qui devra d’abord devenir Miss Alsace avant de participer au concours national.

Pour l’ADN, ce candidat pas comme les autres a indiqué vouloir “prouver qu’il est possible de conjuguer carrière professionnelle et vie familiale en étant la première Miss maman et mariée.”

Qui à la présidence ?

Autre nouveauté probable, la présidence. Alors que Sylvie Tellier, à la tête du concours depuis 15 ans, est annoncée sur le départ, les rumeurs vont bon train sur celles qui pourraient la remplacer. Cnews est notamment revenu sur les pronostics par Delphine Wespiser. “Je vois bien Elodie Gossuin, Sonia Rolland ou Sophie Thalmann.”

“Il faut au moins avoir vu passer dix ans depuis son sacre pour appréhender l’évolution de Miss France, avoir de la maturité et maîtriser la gestion de beaucoup de choses comme la presse.”

Leave a Reply