You are currently viewing Marion Rousse, la folle hypothèse

Marion Rousse, la folle hypothèse

Directrice du Tour de France féminin qui s’élance ce dimanche, Marion Rousse pourrait succéder à Christian Prudhomme à la direction du Tour de France. Tout du moins selon le premier intéressé.

Les vacances attendront pour Marion Rousse. Alors que s’achève le Tour de France, dont elle est une nouvelle fois assurée durant trois semaines les commentaires au micro de France Télévisions, débute en effet le Tour de France féminin, dont elle est devenue à l’automne dernière la directrice. Un choix évident pour Christian Prudhomme, à l’origine du retour de la Grande boucle au féminin.

Lire aussi : Dopage : insinuations de Lourdes contre Vingaard !

« On aurait été bien embêtés si elle avait dit non. Pour nous, il n’y avait qu’un nom, le sien. Elle est ancienne cycliste, championne de France, consultante avec un œil acéré – et je le dis en tant qu’ancien commentateur – et elle avait commencé à tâter de l’organisation avec le Tour de Provence. Ce qui indiquait une même curiosité dans tous les domaines du cyclisme »at-il ainsi expliqué à L’Équipe. Et l’intéressée veut croire que cette nomination n’est effectivement due qu’à ses compétences. « Parce que c’est une course de femmes, il faut mettre une femme ? Mais ce n’est pas une question de genre. Il faut juste mettre les bonnes personnes à la bonne place. J’ai accepté le poste donc je n’ai pas d’autre choix que d’être au niveau. C’est presque plus un devoir qu’un boulot.»at-elle nommée.

La Nordiste pourra d’ailleurs compter sur le soutien de l’homme fort du Tour durant les huit jours de l’épreuve. « Je ne m’occuperai pas de la partie sportive mais pour tous les rendez-vous avec les élus, le serai là comme Jean-Marie Leblanc l’a été à mes débuts (2004). Un dîner, ça peut être glacial. C’est un monde différent que je ne connaissais pas au début et que Marion ne connaît pas aujourd’hui. En fait, il n’y a pas d’école pour ce poste. Il y a un côté mission, donc je l’accompagnerai dans cette mission »a révélé l’ancien journaliste.

Pourquoi pas…

Et la présence de Christian Prudhomme ne sera pas de trop. « Marion devra se confronter à la vie de l’organisation. Il y a toujours des aléas, un truc qu’on n’imagine pas. La capacité d’adaptation, c’est important mais franchement, elle a toutes les qualités pour réussir sur le long terme »at-il lancé.

Lire aussi :Dopage mécanique: Des images très troublantes sur le TourDopage : Le coup de gueule de Van AertGaudu, le vrai vainqueur du Tour ?

Marion Rousse dit donc à quoi s’attendre et certains l’imaginent déjà succéder à l’avenir à Christian Prudhomme à la tête du Tour de France. Rien de plus logique aux yeux du bic boss du Tour. « Je n’y ai pas réfléchi mais je ne vois pas pourquoi un profil comme le sien ne pourrait pas être à la tête du Tour », at-il désigné. L’intéressée se veut plus prudente. « Il incarne tellement bien le Tour que je n’ose m’imaginer à sa place. Et j’ai mes preuves à faire »at-elle en effet soufflé.

Leave a Reply