You are currently viewing l’un des participants de l’émission est décédé, Faustine Bollaert “pense fort à toute sa famille”

l’un des participants de l’émission est décédé, Faustine Bollaert “pense fort à toute sa famille”

En avril 2018, Ca commence aujourd’hui à recevoir la visite d’Emile, un homme en fauteuil roulant, handicapé par la maladie de Charcot dont il était alors victime. Dans un message posté sur les réseaux sociaux de l’émission, on apprend le décès de cet invité qui avait ému de nombreux téléspectateurs grâce à son témoignage fort sur sa condition. A l’époque, il disait notamment avoir “pris conscience [qu’il] allait mourir”. Quatre ans plus tard, cette maladie incurable qui touche près de 7000 personnes par an en France a eu raison de sa force.

Une maladie rare et incurable

C’était un témoignage très fort évoqué sur le plateau de Faustine Bollaert et qui pouvait mettre en lumière une maladie aussi connue sous le nom de sclérose latérale amyotrophique. Cette affection neurodégénérative rare, qui touche entre 5000 et 7000 personnes en France, est peu connue et ne dispose actuellement d’aucun traitement pour la résorber, ou même de l’éviter. Dans Ca commence aujourd’hui, Emile avait ainsi expliqué qu’en apprenant sa maladie, il s’est dit qu’il “n’avait plus le droit à l’erreur, moi ce que je veux donner c’est le bonheur”. Se sentant égoïste en disant cela, il rapportait que “si je leur apporte du bonheur, parce qu’ils le disent, je leur apporte plein de force, s’ils sont heureux demain, s’ils sont heureux tous, mes enfants, bien sûr, mes petits enfants et tout le monde, moi, je continue à vivre à travers eux.” Le père de famille était alors accompagné de deux de ses enfants, Fred et Kevin.

Il voulait la réussite de ses enfants avant tout

Dans son témoignage, Emile était notamment revenu sur le fait qu’il n’était “pas croyant” : “Je ne suis pas déterminé croyant, mais je suis sûr que plus ils seront heureux dans la vie, mieux ils réussiront leur vie, je serai toujours en vie avec eux. Sur le plateau de l’émission de France 2, il avait évoqué un dernier souhait avant de partir : “la réussite de mes enfants”. Face à ses proches, il évoquait également que cette pensée lui permettait de “ne pas mourir” : “que ce soit demain, dans un an ou dans deux ans pourquoi pas, je ne mourrai pas grâce à eux. Ils vont peut-être avoir du chagrin le jour où je vais disparaître, comme tout un chacun, mais ils diront ‘non, on est pas triste’, ils vont continuer à faire la fête, ils seront meilleurs, je suis sûr qu’ils seront meilleurs. Un témoignage particulièrement touchant que Faustine et les équipes de Ca commencent aujourd’hui ont voulu rappeler en lui rendant hommage : “Nous avons appris, avec tristesse de beaucoup, le décès d’Emile qui était venu témoigner en avril 2018 (…) Emile est parti entouré des siens, comme il le souhaitait. Faustine et toute l’équipe pensent fort à toute sa famille. Sous le post, de nombreux internautes lui ont rendu également hommage. Plus tôt au mois de mai, c’est un autre témoin qui était également décédé.

Leave a Reply