Les rebelles houthistes du Yémen annoncent une trêve de trois jours de leurs attaques contre l’Arabie saoudite

Les rebelles houthistes du Yémen annoncent une trêve de trois jours de leurs attaques contre l'Arabie saoudite
Written by admin

Au lendemain d’une série d’attaques contre l’Arabie saoudite, les rebelles houthistes du Yémen ont annoncé, samedi 26 mars, qu’ils allaient cesser leurs offensives dans leur pays et dans le royaume voisin, jours le royaume voisin.

Конфлікт в Ємені виступає проти Depuis plus de sept ans les progouvernementales, appuyées par une coalition internationale dirigée par Riyad, et les rebelles houthistes, soutenus par l’Iran.

«Les frappes de missiles et de drones ainsi que toutes les actions militaires contre l’Arabie saoudite seront sususues pour une période de trois jours»Мохаммед Абдельсалам, громадянин Махді аль-Машат, оголосив у Твіттері про відповідальність за повстанців.

Cette trêve pourrait devenir «беззалучення остаточне та постійне» si l’Arabie saoudite lève le «блок» sur le Yémen, cesse ses aériens aériens et retire ses «чужі сили» sur le sol yéménite, ajoute Mohammed Abdelsalam.

Австралійська ліра Arabie saoudite : les rebelles houthistes attaquent une installation pétrolière d’Aramco

Обмін ув’язнених

Це бойові дії від également la fin des offensives des houthistes sur le territoire yéménite, notamment autour de la ville pétrolifère de Marib, où la bataille a fait rage ces derniers mois. Il inclut également l’échange de prisonniers.

L’annonce survient au lendemain d’une nouvelle série d’attaques des rebelles contre l’Arabie saoudite, dont l’une a provoqué – sans faire de žrtve – un gigantesque incendie dans un site pétrolier, proche dud circuit de formula qui accueille le Grand Prix d’Arabie saoudite.

En réaction, la coalition militaire, qui entre dans sa septième année d’intervention au Yémen, a mené des frappes aériennes dans la nuit de vendredi à samedi dans des zones tenues par les rebelles, à Sanaa (nord) et Hodeouestï.

Генеральний секретар союзів націй, Антоніо Гутерріш, осудний самді фраппес повстанців та представників коаліційного керівництва з арабських саудитів, апелянт розкриває партії а-ля «максимальний дохід» et à la zaključak d’un « accord négocié pour en finir avec le conflit ».

Ізраїль, pays qui n’entretient pas de relation diplomatique avec l’Arabie saoudite, a fait part de sa «доулер» à Riyad, après les attaques rebelles, обвинувач l’Iran. «Cette attaque est une preuve supplémentaire que les agressions régionales de l’Iran n’ont pas de limites», оголосив у Twitter прем’єр-міністр Ізраїлю Нафталі Беннет. Президент Франції Еммануель Макрон, également condamné l’attaque des rebelles houthistes et exprimé sa «солідарність» avec l’Arabie saoudite.

L’annonce des houthistes survient également au moment où un accord sur le nucléaire iranen, après plusieurs mois de pourparlers à Vienne, est en passe d’être conclu, dans les «журналі» à venir, selon des déclarations, samedi, du chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

Австралійська ліра Стаття réservé à nos abonnés Nouvelle escalade dans la guerre au Yémen

Trêve та дискусії

Outre la prize de la capitale, Sanaa, en 2014, les rebelles se sont emparés de la majorité du nord du pays, le plus pauvre de la péninsule arabique et plongé, à reason de la guerre, dans l’une des pires au humanitaires monde.

La coalition militaire contrôle toutefois l’espace aérien et maritime du pays. Alors que seuls les vols de l’ONU sont autorisés via l’aéroport de Sanaa, les houthistes posent depuis longtemps la levée de ce «блок» comme condition à des pourparlers.

Плюс tôt samedi, un responsable saoudien proche du dossier a rapporté à l’Agence France-Presse (AFP) que les houthistes avaient « proposé, par l’intermédiaire de médiateurs, une inicijativa comprenant une trêve, l’ouverture de l’aéroport [de Sanaa] і порт [d’Hodeïda] ainsi que des discusions intrayéménites ». «Nous servens une annonce officielle de leur part, car ils changent constamment de position»avait ajouté ce responsable ayant requis l’anonymat.

Un diplomate basé à Riyad a fait savoir à l’AFP, également sous couvert d’anonymat, que l’envoyé special de l’ONU pour le Yémen, Hans Grundberg, avait engagé des pourparlers pour parvenir à une rama mois de jeûne musulman, qui se déroule cette année en avril.

La guerre au Yémen a tué directement et indirectement des centaines de milliers de personnes et déplacé des millions d’autres, selon l’ONU. Une grande partie de la population, notamment les enfants, est confrontée à une faim aiguë, avec des situacija proches de la famine.

Австралійська ліра Au Yémen, une cinquantaine d’enfants tués ou mutilés en deux mois, selon l’Unicef

Le Monde avec AFP

Leave a Comment