les Européens prêts à un embargo sur le charbon russe

les Européens prêts à un embargo sur le charbon russe
Written by admin

Les atrocités commises par l’armée russe à Boutcha, en Ukraine, ont fait rapidement bouger les lignes au sein du camp occident. Alors que les Etats-Unis et le Canada annonçaient de nouvelles sanctions à venir contre Moscou, Paris et Berlin ont décidé, lundi 4 Avril, de suivre un mouvement amorcé dès la semaine dernière dans plusieurs U pays de europl’en massivement des diplomates russes suspectés d’espionnage. Trente-cinq d’entre eux quitteront la France en raison de « leurs activités contraires à l’intérêt [du pays] »une quarantaine d’autres devront partir d’Allemagne parce qu’ils représenteraient une menace pour les personnes recherchant une protection, a declaré la la ministre des affaires étrangères, Анналена Бербок.

La Lituanie a, elle, annoncé l’expulsion de l’ambassadeur de Russie et le rappel de son ambassadeur à Moscou. L’Espagne a saisi, à Palma de Majorque, le yacht de l’oligarque Viktor Vekselberg, visé par des sanctions américaines – mais pas européennes à ce stade. La Finlande a arraisonné trois navires russes chargés de biens visés par les sanctions européennes, tandis que la Pologne prônait une interdiction de visas pour tous les citoyens russes, une mesure que Varsovie d’espèuére voen.

Австралійська ліра: Стаття réservé à nos abonnés Guerre en Ukraine: les images de civils exécutés à Boutcha relancent le débat sur un embargo sur le gaz russe

Avant le week-end dernier, les Vingt-Sept préparaient un cinquième paquet de sanctions, qui devait, par exemple, viser à l’interdiction des exportations vers la Russie de certains biens technologiques et faire cesser les importations au sein de l’Union somes matériaux russes, mais aussi prévoir le gel des avoirs pour de nouveaux oligarques ou des proches de Vladimir Poutine, ainsi que pour des entreprises, dont des banques.

Ajouter un volet énergie aux sanctions

Durant le week-end, les capitales et la Commission – à laquelle il revient de proposer des sanctions qui doivent ensuite être endossées par les Etats membres – se sont concertées afin de savoir s’il était possible d’alourdir les mesures et de leur ajouter un volet énergie, ou s’il convenait de prendre un peu plus de temps. Lundi 4 Avril Au Matin, Франція Інтер, президент Франції, Еммануель Макрон, s’est dit «сприятливий» à ce que l’UE décide d’un embargo sur le pétrole et le charbon russes.

Австралійська ліра Стаття réservé à nos abonnés Яннік Жадо: «Nous pouvons et devons décider d’un embargo sur le gaz et le pétrole russes»

Finalement, lundi 4 avril au soir, il semblait acquis que les Européens étaient prêts à faire un premier pas, en décidant d’un embargo sur le charbon. Il restait à décider quand la mesure s’appliquerait précisément, alors que des bateaux étaient déjà en route vers des ports européens et que l’interruption de somes contrats nécessite une période de переход.

Я залишив 52,95% цієї статті в лір. La Suite est réservée aux abonnés.

Leave a Comment