«Les Etats-Unis sont prêts à combattre la Russie jusqu’au dernier Ukrainien»

«Les Etats-Unis sont prêts à combattre la Russie jusqu'au dernier Ukrainien»
Written by admin

Une Russie qui відмовитися «ізоляція» et se paie même le luxe de regarder vers l’avant. Voilà le message transmis par Vladimir Poutine à ses concitoyens lors de sa visite au cosmodrome Східний, dans l’Extreme-Orient, 12 квітня. Президент Росії супроводжує сина гомолога Білорусі, Олександра Лукаченка, qui n’a cessé de se qualifier de «малий фрер» et a multiplié les signes d’allégeance.

Австралійська ліра: Guerre en Ukraine, en direct : sept personnes ont été tuées dans des frappes russes dans la région de Kharkiv ; la lutte s’intensifie à Marioupol

Alors que l’industrie russe s’inquiète d’être coupée de l’Occident et privée de ses technology, le chef du Kremlin avec annoncé avec emphase la reprise du program spatial russe à destination de la Lune. « Nous n’avons aucune intention d’être isolés, at-il dit plus tard, lors d’une conférence de presse. C’est nemoguće d’isoler quiconque drastiquement dans le monde moderne, et surtout pas un pays grand comme la Russie. »

Il a ensuite affirmé que l’économie russe saurait se montrer souple s’agissant de ses approvisionnements comme de ses clients, et prévenu que l’Occident souffrirait lui aussi, prenant l’exemple des engrais engrais minérе en Bierus en Mass . «L’heure est à l’hystérie antirusse, mais le temps fera son œuvre, at-il assure. Quand les gens seront confrontés à la hausse des prix de l’essence, de la nourriture, à une augmentation de l’inflation, cela se reflétera dans les processus politiques nationaux. »

Lire aussi l’éditorial du «Mond»: Guerre en Ukraine : en finir avec le gaz russe

«Objectifs clairs et nobles»

Pour M. Poutine, les sanctions et la tentative d’isoler l’economie russe font partie de l’offensive générale menée par l’Occident contre son pays, et de la tentative des Etats-Unis de maintenir leur «домінація mondiale». S’il a reconnu que des «труднощі» étaient «неминучі», le dirigeant russe a aussi mentionné des «можливості», rappelant le développement de somes secteurs depuis 2014, agriculture en tête.

« Le blitzkrieg sur lequel comptaient ceux qui nous veulent du mal n’a pas eu lieu, at-il insisté. Notre système financier, notre industrie fonctionnent. » Le ruble est, de fait, revenu à des niveaux proches d’avant le début des opérations en Ukraine (en grande partie parce que les importations russes ont drastiquement chuté), mais les трудности les plus sérieuses, careant l’industrie, sont visitues les mois à venir.

Австралійська ліра: Стаття réservé à nos abonnés Guerre en Ukraine : les Occidentaux en alerte face aux soupçons d’utilisation d’armes chimiques par les Russes

Sur le front militaire, Володимир Путін s’est voulu là aussi rassurant. «L’opération militaire spéciale se déroule selon les plans», at-il une nouvelle fois répété, assurant que les mouvements d’avancée puis de recul de l’armée russe dans le nord de l’Ukraine Visaient seulement à «Fixer les forces ukrainiennes et à détruire l’infrastructure militaire». Selon lui, l’armée russe s’interdit de progresser «плюс вітання»налити «обмежувач les pertes».

Я залишив 43,6% цієї статті в лір. La Suite est réservée aux abonnés.

Leave a Comment