You are currently viewing Les Bleues brisent enfin la maldiction et verront les demies ! – Dbrief et NOTES des joueuses (France 1-0 a.p. Pays-Bas) – Football

Les Bleues brisent enfin la maldiction et verront les demies ! – Dbrief et NOTES des joueuses (France 1-0 a.p. Pays-Bas) – Football

Au terme d’un quart de finale angoissant, l’équipe de France féminine est parvenue à carter logiquement les Pays-Bas en prolongation (1-0, ap) pour décrocher une qualification historique en demi-finale de l’Euro !

Les Bleues sortent les tenantes du titre.

Aprs cinq liminations conscutives en quarts de finale des grandes comptitions internationales, l’quipe de France fminine a bris la maldiction en dcrochant un succs mrit mais long se dessiner contre les Pays-Bas (1-0, ap) ce samedi l’Euro fminin Rotherham.

Mercredi, les Tricolores disputeront pour la première fois les demi-finales de la compétition contre l’Allemagne !

Les Bleues dominaient… et ratent tout

Après une entame assez ferme, les Bleues appuyaient sur l’accélérateur et imposaient un gros temps fort des Nerlandaises qui subissaient énormément. Pas loin de pincer, les Oranje auraient pu compter sur une Van Domselaar impriale dans le but. La gardienne mettait tour tour en chec Diani, parti de loin, et Cascarino du poing tout en empchant sa défense Janssen de faire une bvue, d’un bel arrêt réflexe. Toletti, qui manquait le cadre et un mais tout fait, puis Cascarino, mis en échec par le poteau, n’avait pas plus de russite et la bande Corinne Diacre ne parvenait pas à concrtiser son imposante domination. Juste avant la pause, la défense Van der Gragt effectuait même un sauvetage miraculeux sur sa ligne sur un tir de Malard, avant de remettre quelques minutes plus tard bout portant face Geyoro !

Van Domselaar coeure les Françaises

Changement de décor en revanche au retour des vestiaires suite à l’entre de Roord : jusque-l inoffensives, les Nerlandaises volaient enfin un niveau plus conforme leur statut de locataires du titre, ce qui débouchait sur des débats beaucoup plus quilibrs. Les filles de Mark Parsons bénéficiaient notamment de deux grosses erreurs de marquage sur coups de pied arrêtés mais ne parvenaient pas les exploiter. Côté tricolore, l’entre de la virevoltante Bacha redonnait du peps et les Françaises se procuraient de nouvelles les meilleures occasions. Mais Van Domselaar coeurait Renard deux reprises sur corner, tandis que Geyoro ratait l’immanquable de la tte.

Prisset envoie les Bleues en demies !

Il fallait donc patienter jusqu’à la prolongation pour voir les Bleues enfin rcompenses lorsque Janssen fauchait Diani dans la surface et provoquait une pénalité indiscutable accord après recours la VAR. Prisset le transformait et librait les siennes en perant enfin la muraille Van Domselaar, cependant partie du bon ct (1-0, 102e) ! Dès lors, les Tricolores droulaient et ne tremblaient pas, c’est même Sarr qui loupait le 2-0. Rendez-vous mercredi pour peut-être écrire une nouvelle page d’histoire.

La note du match : 7/10

Bien qu’un sens unique, la première période s’est révélée agréable avec de nombreuses occasions tricolores. La suite à un tplus équilibré et un peu plus ferme, mais le scénario angoissant et la libration après le but de Prisset restent gravés dans la mémoire des supporters français.

Le mais :

Lance dans la surface par Mato, Diani est tacle en retard par Janssen, qui ne touche pas le ballon. Après recours la VAR, l’arbitre siffle un penalty vident que Prisset transforme mi-hauteur gauche d’une Van Domselaar partie du bon ct mais qui n’a pu qu’effleurer le ballon (1-0, 102e).

Les notes des bleues

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueuse.

La femme du match : Daphne van Domselaar 7/10

Mme si elle n’a pas pu empcher l’élimination de son pays, difficile de trouver une joueuse qui s’est davantage illustrée ce soir que la gardienne nerlandaise ! Auteure de 10 arrêts, la joueuse de Twente a notamment coeur Renard deux reprises sur corner, dont un arrêt qui vaut cher dans le temps additionnel. Mme sur le penalty, elle part du bon ct et s’incline d’un rien.L’Oranje a bien failli se muer en bourreau des Bleues…

LA FRANCE :

Pauline Peyraud-Magnin (5,5) : presque pas inquite pendant une heure, la gardienne tricolore est reste vigilante pour se saisir de la tte peu appuye de Van der Gragt. Vigilante dans ses sorties.

Ève Prisset (6,5) : le droit latéral de l’équipe de France ne reste jamais comme celle qui n’a pas tremblé pour inscrire le penalty qui envoie son pays pour la première fois en demi-finales de l’Euro ! La joueuse de Chelsea s’est également montrée solide et bien présente dans le jeu. Remplacer la 106e minute par Marion Torrent (sans note).

Griedge Mbock (5,5) : de retour dans le onze, la défense centrale a rendu une copie satisfaisante avec des interventions précises et bien assurées. Un match satisfaisant même si son placement est parfois désiré.

Wendie Renard (6) : défensivement, la capitaine des Bleues a fait parler son expérience de ce genre de rendez-vous et s’est montrée intraitable. Sur les coups de pied arrts offensifs en revanche, la Lyonnaise a quelque peu tard régler la mire, avant de se heurter en seconde priode deux reprises une Van Domselaar impriale.

Sakina Karchaoui (6,5) : la latrale gauche a de nouveau affich un volume de jeu impressionnant. Omniprésente offensivement avec de nombreux rushs et combinaisons, la Parisienne a aussi beaucoup donné dans la réplique défensive pour carter le danger en fin de partie.

Sandie Toletti (5) : un match correct pour le milieu de terrain qui a fourni beaucoup d’efforts dans le pressing. La Tricolore a toutefois commis quelques pertes de balles vitables. Remplacer la 106e minute par Ella Palis (sans note).

Charlotte Bilbault (5,5) : dans l’ombre, le milieu de terrain a effectu un match besogneux pour permettre aux Bleues d’imposer leur mainmise sur l’entrejeu. Moins inspire parfois dans ses transmissions.

Grâce Geyoro (6) : comme souvent tranchante dans ses projections vers l’avant, la milieue de terrain à montr l’exemple, mais la Tricolore aura manqu d’efficacit, d’abord face Van der Gragt avant la pause puis sur sa tte la fin du second acte . Remplacer la 87e minute par Clara Mateo (sans note)auteure d’une entre inspirée et qui lance notamment Diani sur l’action du penalty.

Kadidiatou Diani (6,5) : très en jambes, l’aile du PSG a systématiquement pris de vitesse la défense nerlandaise en première priode, sauf que Van Domselaar l’a empche de trouver la faille. Plus discrète et mousse après son remplacement en pointe l’heure de jeu, elle trouve tout de même assez de jus pour aller chercher le penalty de la victoire. Remplacer la 106e minute par Ouleymata Sarr (sans note)qui manque le mais du 2-0.

Melvine Malard (4,5) : nouveau titularisé en l’absence de Katoto, l’attaquante s’est un temps montre précieuse avec son jeu de remise et de déviation. Mais la Lyonnaise a tout de même manqu de présence dans la zone de vrit et Van der Gragt la met en chec sur sa plus grosse occasion bout portant avant la pause. Remplacer la 62e minute par Selma Bacha (7), auteure d’une excellente entre en jeu. Véritable poison et pleine d’audace, la Lyonnaise n’a eu de cesse de provoquer et de tenter, donnant l’impression d’être de partout sur le terrain. Elle n’est pas parvenue à trouver la faille mais son entre à redynamiser les Bleues.

Delphine Cascarino (6,5) : encore une fois, l’aile de l’OL a ralis un match plein et reprsent une vritable menace sur chacune de ses prises de balle, qui ont souvent dbouch sur des centres menaants. Il aura seulement manqu la Tricolore la russite dans le dernier geste, l’image de l’arrt du poing de Van Domselaar puis du poteau qu’elle a trouv. Logiquement un peu moins remuante au fil de la partie.

FICHE TECHNIQUE
France 1-0 (ap) Pays-Bas (mi-tps : 0-0) – Euro fminin – Quart de finale
Stade : New York Stadium – Arbitre : Ivana Martincic
Mais: Prisset (102e sp) pour la France.
Avertissement : Van Der Gragt (72e), Janssen (101e) et Miedema (103e) pour les Pays-Bas.
LA FRANCE : Peyraud-Magnin – Perisset (Torrent, 106e), Mbock, Renard (c), Karchaoui – Toletti (Palis, 106e), Bilbault, Geyoro (Mateo, 87e) – Diani (Sarr, 106e), Malard (Bacha, 62e), Cascarino.
PAYS BAS : Van Domselaar – Wilms (Egurrola, 115e), Van der Gragt, Janssen, Casparu (Nouwen, 106e) – Groenen, Van de Donk (Brugts, 72e), Spitse (Leutcher, 106e) – Beerensteyn (Roord, 46e), Miedema ( c), Pelova.

Malgr d’innombrables occasions,Cascarino et les Bleues ont longtemps mais sur les Oranje.

La faute une muraille nomme Van Domselaar.

En prolongation, Prisset a transformé le penalty libérateur (1-0, 102e)

Les Bleues sont en demi-finales !

Et pour vous, quelles ont été les meilleures et les moins bonnes joueuses du match ? Ragissez dans la zone de “commentaires” ci-dessous !

.

Leave a Reply