You are currently viewing l’équipe Hatchadourian passe l’obstacle Bonetto sans souci 13 à 4

l’équipe Hatchadourian passe l’obstacle Bonetto sans souci 13 à 4

La surprise dans ce choc des 16e de finale, c’est qu’il n’y a pas eu de match entre l’équipe Hatchadourian, Deslys et Baudino contre les expérimentés Bonetto, Lucchesi et Riviera. Score net et sans bavure 13 à 4.

Vivez le Mondial de la Pétanque :
La marseillaise à pétanque 2022, 61e édition du mondial

La partie a tourné et l’équipe Bonetto n’y est plus du tout. Que ce soit au point ou au tir, David Riviera, Pierre Lucchesi et David Riviera ne parviennent pas à rentrer dans leur 16e de finale. Au contraire en face, Hatchadourian et ses coéquipiers sont appliqués et concentrés. Cela suffit pour supprimer le gain de la partie après deux tentatives infructueuses de tir au bouchon de Bonetto. Note finale 13 à 4.

La sixième revient dans la besace de la triplette Hatchadourian grâce à un point parfait du Gignacais Anthony Deslys qui fait déjouer ses adversaires, avec trois échecs au tir de Bonetto et Lucchesi. Riviera n’est pas dans le jeu non plus, et l’équipe Hatchadourian ajoute SIX points. Hatchadourian fait désormais 11 à 4 !

L’équipe Bonetto va mieux et l’opportunité de faire une grosse mène, après un acte plutôt compliqué pour l’équipe Hatchadourian. On a changé de tireur justement dans cette triplette puisque Mayron Baudino est passé au tir. Mais alors que Bonetto et Lucchesi avaient trois boules pour frapper fort, l’équipe du “petit Prince” n’inscrit que deux points. Le score se réduit : 5 à 4 pour Hatchadourian.

Une mène qui est plutôt à l’avantage de l’équipe Bonetto. Avec deux frappes de Mika Bonetto puis un tir de loin de Pierre Lucchesi qui fait un “ciseau” en sortant deux boules d’un coup. Lucchesi ajoute un 2e point. Ce sont les deux premiers points de Riviera-Lucchesi-Bonetto. Le score est de 5 à 2.

Alors que la mène est jugée à l’équipe Hatchadourian avec plusieurs erreurs autant aux tirs qu’à l’appoint, Mayron Baudino réalise deux très lourdes frappes à près de dix mètres, sur la première il fait carreau, sur la deuxième il fait palet . Il reste trois boules à jouer pour l’équipe Bonetto, mais aussi bien Pierrot Lucchesi que Mika Bonetto ne trouve la solution de façon inexplicable. Et l’équipe Hatchadourian ajoute un point très heureux pour mener 5 à 0.

Le but est à 9m60 et Anthony Deslys est un peu court sur la première boule de la mène. Mais par chance pour lui, David Riviera lui est trop long et il avance dangereusement la boule de son adversaire. Mika Bonetto tente un tir mais sa boule saute un peu trop tôt. La suite est plus compliquée encore pour l’équipe Bonetto, avec des boules perdues par Riviera et Lucchesi. La deuxième de Pierrot Lucchesi est parfaite, mais Hatchadourian en deux fois permet à l’écarter mais fait un carreau qui compte. Deux points supplémentaires pour l’équipe Hatchadourian. Le score est de 4 à 0.

Sous une chaleur étouffante sur le Carré d’honneur France 3, la partie débute avec une petite lutte entre les pointeurs David Riviera et Anthony Deslys. Mika Bonetto frappe parfaitement ses deux boules de tir, et il oblige Mayron Baudino à gagner le point par deux fois en pointant, lui milieu de la triplette Hatchadourian. “Maciste” a réussi à placer une boule proprement à proximité du bouchon, et ajoute même une deuxième pour l’ouverture du score dans cette partie. 2 à 0 pour Hatchadourian.

Les 16e de finale démarrent cet après-midi avec obligatoirement de très belles soirées. Sur le Carré d’honneur France 3, on retrouve des habitués des dernières parties de gros concours avec David Riviera, Pierre Lucchesi et le “petit Prince” Mika Bonetto, face à une triplette qui joue pour la première fois ensemble et avec des jolis noms comme Michel Hatchadourian surnommé “Maciste”, le jeune martégal Mayron Baudino un des espoirs de la pétanque française, et puis le pointeur Anthony Deslys licencié à l’Impérial Club de Propriano, originaire de Gignac .

Ces deux équipes sont taillées pour aller au bout de ce 61e Mondial la Marseillaise à pétanque, même si la triplette de Mickaël Bonetto a un petit avantage psychologique pour avoir déjà évolué sur le carré d’honneur France 3 lors de la première journée.

On va se régaler !

Leave a Reply