L’équipe de France Espoirs surclasse l’Irlande du Nord en amical

L'équipe de France Espoirs surclasse l'Irlande du Nord en amical
Written by admin

Quatre jours après un succès sur les îles Féroé (2-0), leur ouvrant encore un peu plus les portes de l’Euro Espoirs 2023, les Bleuets ont enchaîné face à l’Irlande du Nord (5-0), ce lundi, encore à Calais. À défaut de pouvoir poursuivre ces qualifications face à l’Ukraine, en raison de l’invasion russe (match prévu à l’origine ce mardi), ils ont donc disputé une rencontre amicale, qui leur a permis de signer une sixième victoire d’ affilié.

S’ils n’ont pas encaissé un mais durant cette belle série, il s’en est pourtant supposé de peu pour qu’ils soient menés sur la seule opportunité adverse, en première période. Après que Stefan Bajic eut détourné une tête sur un corner, c’est Joris Chotard qui a repoussé sur sa ligne une tentative de John McGovern (18e).

Mais, dominants, les joueurs de Sylvain Ripoll ont pris l’avantage, de façon heureuse, quand Yasser Larouci a vu son centre (dévié ?) de la gauche lober Dylan Berry (21e). Le gardien nord-irlandais s’était imposé seulement devant un Enzo Le Fée percutant (13e).

50

Sylvain Ripoll, le sélectionneur des espoirs français a disputé ce lundi soir son 50e match à la tête des Bleuets dans la catégorie.

Ce fut bien plus poussif, ensuite, pour une équipe « expérimentale » en 4-3-3, puisque seuls deux joueurs avaient conservé leur place de titulaire par rapport à la rencontre face aux Féroé (Eduardo Camavinga, au milieu, et Pierre Kalulu, passé de droit latéral à droit axial). Et les changements se multiplièrent, en seconde période, avec un retour au 4-4-2, avant l’heure de jeu.

Le temps pour Bajic d’honorer sa première sélection en Espoirs en sortant le tir de Dale Taylor (60e) et l’attaque bleue s’est mise en marche, sous l’impulsion des rentrants. C’est Sofiane Diop, d’abord, qui a profité du service de Le Fée pour piquer son ballon par-dessus Berry (65e), puis Amine Gouiri est allé battre le gardien de Norwich (66e), ensuite impuissant sur le tir du gauche de Maxence Caqueret (72e). Enfin, Arnaud Kalimuendo, sur un centre de Nathan Ngoumou, un contrôlé de la poitrine, avant de tromper Berry (76e). Le tout en onze minutes.

Les Français auraient même pu connaître un sixième buteur, si la frappe de Le Fée n’avait pas trouvé la transversale (85e). Le milieu lorientais aurait mérité une récompense individuelle. Pas de quoi, néanmoins, altérer cette belle balade nord-irlandaise pour les Bleuets.

.

Leave a Comment