Le premier son enregistré sur Mars révèle deux vitesses de son

Le premier son enregistré sur Mars révèle deux vitesses de son
Written by admin

Le rover Perseverance de la NASA a enregistré les premiers sons à la surface de Mars.

Les premiers enregistrements audio sur Mars révèlent une planète calme avec des rafales de vent occasionnelles où deux vitesses de son différentes auraient un étrange effet retardé sur l’audition, ont déclaré vendredi des scientifiques.

Après l’atterrissage du rover Perseverance de la NASA sur Mars en février de l’année dernière, ses deux microphones ont commencé à enregistrer, permettant aux scientifiques d’entendre pour la première fois à quoi cela ressemble sur la planète rouge.

Dans une étude publiée dans le Nature vendredi, les scientifiques ont donné leur première analyse des cinq heures de son captées par les microphones de Persévérance.

L’audio a révélé des turbulences auparavant inconnues sur Mars, a déclaré Sylvestre Maurice, auteur principal de l’étude et codirecteur scientifique de la SuperCam de la taille d’une boîte à chaussures montée sur le mât du rover qui possède le microphone principal.






L’équipe internationale a écouté les vols du minuscule hélicoptère Ingenuity, un appareil jumeau de Persévérance, et a entendu le laser du rover zapper des roches pour étudier leur composition chimique, ce qui a fait un “clac clac”, a déclaré Maurice à l’AFP.

“Nous avions une source sonore très localisée, entre deux et cinq mètres (six à 16 pieds) de sa cible, et nous savions exactement quand elle allait tirer”, a-t-il déclaré.

Écoutez à quoi ressembleraient les sons familiers de la Terre sur Mars

L’étude a confirmé pour la première fois que la vitesse du son est plus lente sur Mars, se déplaçant à 240 mètres par seconde, par rapport aux 340 mètres par seconde de la Terre.

Cela était prévu car l’atmosphère de Mars est composée à 95% de dioxyde de carbone – contre 0,04% pour la Terre – et est environ 100 fois plus fine, ce qui rend le son plus faible de 20 décibels, selon l’étude.

La plupart du temps, Mars est très calme, disent les scientifiques

La plupart du temps, Mars est très calme, disent les scientifiques.

‘J’ai paniqué’

Mais les scientifiques ont été surpris lorsque le son émis par le laser a parcouru 250 mètres par seconde, soit 10 mètres plus vite que prévu.

“J’ai un peu paniqué”, a déclaré Maurice. “Je me suis dit qu’une des deux mesures était fausse car sur Terre vous n’avez qu’une seule vitesse du son.”

Ils avaient découvert qu’il y avait deux vitesses de son à la surface de Mars : une pour les sons aigus comme le zap du laser, et une autre pour les basses fréquences comme le vrombissement du rotor de l’hélicoptère.

Cela signifie que les oreilles humaines entendraient les sons aigus un peu plus tôt.

“Sur Terre, les sons d’un orchestre vous parviennent à la même vitesse, qu’ils soient graves ou aigus. Mais imaginez sur Mars, si vous êtes un peu loin de la scène, il y aura un gros retard”, a déclaré Maurice.

“Tous ces facteurs rendraient difficile pour deux personnes d’avoir une conversation à seulement cinq mètres (16 pieds) l’un de l’autre”, a déclaré l’institut de recherche français du CNRS dans un communiqué.

Perseverance de la NASA est le cinquième rover à poser des roues sur Mars

Perseverance de la NASA est le cinquième rover à poser ses roues sur Mars.

Le “pari scientifique” est payant

C’était par ailleurs si calme sur Mars que les scientifiques craignaient à plusieurs reprises que quelque chose n’allait pas, a déclaré le CNRS, provoquant peut-être des souvenirs de deux tentatives précédentes infructueuses en 1999 et 2008 pour y enregistrer du son.

“Il existe peu de sources sonores naturelles à l’exception du vent”, ont déclaré les scientifiques dans un communiqué lié à l’étude.

Les microphones ont capté de nombreux sons de “cris” et de “cliquetis” lorsque les roues métalliques du rover interagissaient avec les rochers, selon l’étude.

L’enregistrement pourrait également avertir de problèmes avec le rover, comme la façon dont les conducteurs sentent que quelque chose ne va pas lorsque leur voiture commence à faire des bruits étranges.

Maurice a déclaré qu’il estimait que le “pari scientifique” d’emmener des microphones sur Mars était un succès.

Thierry Fouchet de l’Observatoire de Paris, également impliqué dans la recherche, a déclaré que l’écoute des turbulences, telles que les vents verticaux appelés panaches de convection, “nous permettra d’affiner nos modèles numériques de prévision du climat et du temps”.

Les futures missions vers Vénus ou Titan, la lune de Saturne, pourraient également être équipées de microphones.

Et Persévérance est loin d’avoir fini d’écouter. Alors que sa mission principale dure un peu plus de deux ans, il pourrait rester opérationnel bien au-delà – le rover Curiosity est toujours en train de lancer neuf ans dans un relais prévu de deux ans.


L’analyse des sons capturés par le rover Persévérance révèle la vitesse du son sur la planète rouge


Plus d’information:
S. Maurice et al, Enregistrement in situ du paysage sonore de Mars, Nature (2022). DOI : 10.1038/s41586-022-04679-0

© 2022 AFP

Citation: Le premier audio enregistré sur Mars révèle deux vitesses du son (1er avril 2022) récupéré le 4 avril 2022 sur https://phys.org/news/2022-04-audio-mars-reveals.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation loyale à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.

Leave a Comment