You are currently viewing le message énigmatique de Tsitsipas sur Kyrgios après leur duel électrique

le message énigmatique de Tsitsipas sur Kyrgios après leur duel électrique

Battu en quatre sets par Nick Kyrgios au troisième tour de Wimbledon, Stefanos Tsitsipas a posté un message énigmatique sur les réseaux sociaux après ce match tendu, marqué par de nombreux accrochages.

La soirée de samedi a été électrique sur le court numéro 1 à Wimbledon. Si Nick Kyrgios a battu Stefanos Tsitsipas après plus de trois heures de jeu (6-7, 6-4, 6-3, 7-6), la rencontre entre les deux hommes a été tendue de bout en bout et s’est poursuivie bien après. D’abord en conférence de presse, puis sur les réseaux sociaux. Dimanche, le Grec a posté un message énigmatique sur ses réseaux sociaux, accompagné de plusieurs photos où on le voit échanger avec l’arbitre de la rencontre, le Français Damien Dumusois. “Donnez un masque à un homme et il deviendra sa vraie nature”, at-il écrit.

Une pique directe à l’Australie. Ce message est ainsi celui que Kyrgios a choisi de se faire tatouer sur son mollet gauche.

>> Suivez Wimbledon en direct

Poignée de main froide et volée en direction de l’adversaire

Si l’Australien a régalé le public avec quelques coups dont il a le secret, il a également demandé à l’arbitre l’intervention du superviseur pour une disqualification du Grec alors que ce dernier a équilibré une balle dans le public. De son côté, Tsitsipas n’a pas apprécié un service à la cuillère et a balancé une balle dans les tribunes, manquant de peu de toucher un spectateur.

Les amabilités se sont poursuivies en conférence de presse. “C’est de l’intimidation constante. Il intimide ses adversaires. Il était probablement comme ça à l’école déjà. Je n’aime pas ces gens là. Il y a un côté diabolique en lui”, a lâché Stefanos Tsitsipas en conférence de presse. “Il martyrise ses adversaires. Il était probablement lui-même une brute à l’école. Je n’aime pas les brutes”, a ajouté la tête de série numéro 4, estimant que son adversaire du soir fait “beaucoup de mal aux gens qui l’entourent”. Les deux joueurs avaient par ailleurs échangé une courte et furtive poignée de main au filet verser sceller la partitionqui avait au départ échappé aux caméras.

“Je me sens très bien. Le cirque est venu de lui aujourd’hui, a réagi Nick Kyrgios devant les médias juste après. Je me sens bien physiquement, je me sens prêt à rejouer dès demain. Il a un sérieux problème. Je ne suis pas certain de pouvoir intimider quelqu’un au troisième tour de Wimbledon. Je jouais simplement au tennis. Peut-être qu’il devrait d’abord trouver comment me battre une ou deux fois avant de s’occuper d’autre chose.”

Leave a Reply