l’ancien banquier du Kremlin se confie sur Poutine

l'ancien banquier du Kremlin se confie sur Poutine
Written by admin

Sergueï Pougatchev, ancien oligarque russe, est revenu sur BFMTV sur la personnalité du maître du Kremlin, isolé sur la scène internationale depuis son invasion de l’Ukraine.

Ancien oligarque russe, il n’est pas visé par les sanctions occidentales prises depuis l’invasion de l’Ukraine. Sergueï Pougatchev est pourtant de ceux qui ont fait élire Vladimir Poutine en Russie en 1999. Cet ancien membre du conseil de la Fédération de Russie et ex-“banquier du Kremlin”, était l’invité ce vendredi soir de BFMTV pour évoquer son ancien ” meilleur ami”.

“Je le connais très bien, dès 1999 quand il est venu au pouvoir”, témoigne-t-il sur notre antenne ce vendredi soir. “Il faut comprendre qu’il n’a pas vraiment de rêve de faire renaître l’URSS actuellement”, assure l’ex-banquier.

“Le changement ne viendra pas de la population russe”

Le maître du Kremlin, qui a avancé ses pions en Ukraine depuis fin-février, est plus que jamais isolé sur la scène internationale. Ses dernières actions sont toutefois bien perçues par la population russe, à croire en une étude récente, comme la relève Sergueï Pougatchev : “les Russes semblent très solidaires, surtout avec ce qui se passe, et se sentent peuvent-être davantage unifiés que par le passé […] le changement ne viendra pas de la population”.

Reste que les propositions du président russe sur la “dénazification” de son voisin ukrainien et les limogeages de responsables russes laissent entrevoir des signes de fébrilité du côté de Moscou.

“Je ne pense pas que Vladimir Poutine soit forcément malade, mais il est peut-être instable psychologiquement et ça il faut le prendre en compte”, juge Sergueï Pougatchev. “C’est plus choquant pour nous (les Russes résidant à l’étranger, NDLR) qui regardons cela de l’extérieur.”

“Il vit dans un monde carrément parallèle”

Pour l’ex-oligarque russe, le but principal de Vladimir Poutine est “de rester au pouvoir”, quitte à “mettre en oeuvre tous les moyens possibles pour le garder”.

“Poutine vit dans un monde carrément parallèle, où il a dans un certain sens sa propre vision des choses, donc il est dans une bulle”, découvert-il sur BFMTV.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV

Leave a Comment