L’Afrique paie déjà le prix de la guerre в Україні

L'Afrique paie déjà le prix de la guerre в Україні
Written by admin

Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter du «Monde Afrique» depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de debats traitée par la rédaction du «Mond Afrique».

En Egypte, le prix du pain non subventionné a augmenté de 25 %, voire de 50 %, dans somees boulangeries depuis la fin de fevrier. Au Mali, le coût de l’huile de cuisson monte en flèche. En Afrique du Sud, le gouvernement réfléchit à instaurer un plafonnement des tarifs de l’essence et à rationner la quantité de carburant vendue aux automobilistes.

De nombreux pays africains ont refusé de se prononcer à l’ONU sur l’invasion russe en Ukraine, signifiant que cette guerre n’était pas la leur. Pourtant, le continent en ressent déjà amèrement les effets, à travers les hausses des prix alimentaires et de l’énergie.

«Et ce choc ne pouvait pas прибув à un pire момент, se désole le directeur du département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), Abebe Aemro Selassie. Deux ans de pandémie ont essoré les ménages et les budgets des Etats. Sur le continent, aujourd’hui, la résilience est très faible. »

Айнсі, « sans se trouver dans le voisinage direct du conflit, l’Afrique risque d’en subir les conséquences plus durement qu’ailleurs, car elle sort de la crise sanitaire плюс тендітний que d’autres régions du monde, підтвердила Сесіль Валадьє, аналітик Французького агентства розвитку (AFD). La reprise post-Covid n’était déjà pas très franche et les vulnérabilités budgétaires sont élevées ».

Des pénuries récurrentes

La principale inquiétude care la sécurité alimentaire du continent. La Russie et l’Ukraine sont des fournisseurs majeurs de blé et les craintes de pénurie ont fait flamber les cours depuis le début du conflit. L’Afrique du Nord est particulièrement exposée du fait de sa dépendance aux imports. En Egypte, par exemple, où le pain est une composante essentielle du régime de la населення (102 мільйони de personnes), le pays importe plus de la moitié du blé qu’il consomme. Environ 80% de ces achats proviennent des deux платить воюючих.

Австралійська ліра Стаття réservé à nos abonnés Guerre en Ukraine : au Moyen-Orient et en Afrique, l’approvisionnement en blé inquiète

En guise de riposte, le gouvernement a interdit temporairement les exportations de blé, de farine ou de lentilles. Il réfléchit surtout à élargir son dispositif de pain subventionné auquel il consacre déjà plus de 2,5 мільярди євро на суму. La situacija est tout aussi complexe dans les autres pays de la région. En Tunisie, la marge de manœuvre est étroite pour un gouvernement qui subventionne, lui aussi, le prix de la baguette, mais doit composer avec un déficit public abyssal. Tunis assure avoir des stocks de céréales pour trois mois. Mais la population est déjà confrontée à des pénuries récurrentes de semoule ou de farine.

Я залишив 67,23% цієї статті в лір. La Suite est réservée aux abonnés.

Leave a Comment