la chroniqueuse de Touche pas à mon poste au plus mal !

la chroniqueuse de Touche pas à mon poste au plus mal !
Written by admin

Delphine Wespiser vient de recevoir une mauvaise nouvelle. En raison de ses prises de position végétales, l’ancienne Miss France vient de perdre un contrat important.

Un nouveau coup dur pour Delphine Wespiser après une période déjà très difficile pour la reine de beauté.

Sa prise de position avait provoqué une telle polémique qu’une pétition avait été mise en place pour l’exclure de l’émission familiale Fort Boyard, où elle officie depuis 2013 sous les traits des personnages Blanche et Rouge.

Au grand relâchement de la trentenaire, la société de production a décidé de ne pas la laisser partir. Mais alors qu’elle retrouve le sourire du tournage de la nouvelle saison du jeu a redémarré il y a peu Delphine Wespiser vient d’apprendre une très mauvaise nouvelle.

Delphine Wespiser s’est vue retirer un gros contrat.

Ce n’est un secret pour personne, Delphine Wespiser est très engagée dans la lutte contre la maltraitance animale. L’ancienne protégée de Sylvie Tellier s’est même plusieurs fois opposée à ses camarades de Touche pas à mon poste sur ce sujet. Seulement voilà : son militantisme ne plaît pas à tout le monde.

Ainsi, comme l’a révélé Pierre Lammert sur France Bleu Alsace, son contrat avec les fruits et légumes d’Alsace, dont elle est l’égérie, prendra fin début juin et ne sera pas renouvelé.

On a tourné une page, à certains moments, ça ne collait plus avec les autres productions agricoles. L’élevage est aussi important dans le paysage alsacien, a expliqué l’intéressé, faisant référence aux convictions véganes de Delphine Wespiser.

Et d’ajouter que les raisons étaient purement professionnelles, agricoles, et qu’elles n’avaient aucun lien avec sa prise de position pour Marine Le Pen.

La compagne de Roger est toujours à l’affiche du prochain Grand Salon des fruits et légumes d’Alsace, qui se tiendra du 22 au 25 septembre 2022 à Illkirch. Un dernier défilé avant la retraite.

Delphine Wespiser ne sera plus le visage des fruits et légumes d’Alsace.

Son contrat se termine début juin et ne sera pas renouvelé. Delphine Wespiser, qui est l’égérie des fruits et légumes d’Alsace depuis plusieurs années, ne poursuivra pas sa collaboration avec l’interprofession, comme l’a annoncé mardi son président Pierre Lammert à France Bleu Alsace.

Delphine Wespiser

Pour justifier la fin du contrat, Pierre Lammert a évoqué le véganisme de l’ancienne Miss France : Elle n’était plus en phase avec les autres productions agricoles. L’élevage est également important dans le paysage alsacien.

Le président de l’interprofession précise que cette décision n’a aucun lien avec le soutien de Delphine Wespiser à Marine Le Pen lors de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle : Ce sont des raisons professionnelles et agricoles.

Leave a Comment