You are currently viewing Julien Fournier règle ses comptes avec Galtier et envoie un message au PSG

Julien Fournier règle ses comptes avec Galtier et envoie un message au PSG

Grâce à une cinquième place acquise cette saison en Ligue 1, l’OGC Nice est parvenu à se qualifier pour la deuxième édition de la Ligue Europa Conference – le tout rendu possible par un triple renversant d’Andy Delort, réalisé lors de l’ultime journée face au Stade de Reims (3-2). Une victoire à l’arrachée venue récompenser une belle saison du Gym en championnat, même si on pouvait s’attendre à voir les Aiglons un peu plus haut dans le classement. En effet, à la trêve hivernale, les hommes de Christophe Galtier étaient les dauphins du Paris Saint-Germain, de quoi nourrir quelques regrets.

La suite après cette publicité

Dans un entretien accordé à L’Équipele directeur sportif azuréen Julien Fournier s’est dit déçu de cette légère chute du club en 2022 : «Je suis persuadé qu’on aurait pu, qu’on aurait dû, faire une meilleure saison. On était deuxième à la trève. Quand tu es dans cette bagarre-là toute l’année, oui, tu veux finir plus haut que cinquième. Mais quand j’entends les gens, j’ai l’impression qu’on sort d’une saison presque cataclysmique. Je suis fier des garçons. Sur beaucoup de très bons joueurs. Il n’y a pas de panique à bord.»

“Si le PSG veut Galtier, il ne faut pas trop qu’il tarde”

Toujours dans les colonnes du quotidien français, le dirigeant niçois explique la baisse de régime par un certain pessimisme autour de la bande à Galtier : « Je trouve qu’il y a eu beaucoup de négativité autour de l’équipe. Christophe a été extrêmement performant à Lille (champion de France en 2021). Comme ça arrive à certains joueurs aussi, il a été moins performant chez nous. On attend de lui, la saison prochaine, qu’il soit plus performant, et notamment sur les aspects offensifs.» Avant de poursuivre sur le choix de son entraîneur, qu’il semble aujourd’hui presque regretter : « non, parce que si je me remets dans le contexte de l’année dernière, je reprends la même décision. Mais on ne connaît jamais une personne tant qu’on n’a pas travaillé avec.»

Et lorsqu’il a été interrogé sur le futur de son entraîneur, notamment lié au PSG, Julien Fournier n’a pas botté en touche, loin de là : « Je suis comme vous, je lis. Mais il est sous contrat, c’est une réalité. Donc il a plus de chance d’être à Nice que de ne pas y être. C’est très basique mais c’est très vrai. Après, si le Paris-Saint-Germain vient, et c’est une décision que je ne peux pas prendre seul bien évidemment, quand vous avez ce type de club-là qui vient chercher l’un de vos joueurs ou votre entraîneur, c ‘est compliqué de dire “non”.(…) Et comment fait le Paris-Saint-Germain ? C’est la vie d’un club… C’est pour ça que je répète que si le Paris-Saint-Germain veut Christophe Galtier, il ne faut trop qu’il tarde, sinon ce sera plus compliqué pour lui.» Le message est passé.

Leave a Reply