ils croyaient avoir touché le jackpot en jouant en ligne, leurs gains sont annulés

ils croyaient avoir touché le jackpot en jouant en ligne, leurs gains sont annulés
Written by admin

Selon les explications données par la FDJ aux joueurs concernés, ces “incohérences d’affichage” seraient dues à des bugs informatiques.

Une épidémie de fausses joies dans laquelle la Française des Jeux nie toute responsabilité. Plusieurs années, de nombreux utilisateurs du site de la FDJ ont fait état de dysfonctionnements particulièrement cruels, leur ayant fait croire qu’ils avaient gagné différentes sommes, avant que ces gains n’aient disparu et simplement de leurs historiques respectifs.

Capital, qui fait le point sur cette étrange affaire, affirme ainsi par exemple qu’en 2019, une quinquagénaire joueuse régulière sur le site de la FDJ a vu l’un de ses numéros apparaître comme gagnant sur un ticket de “Cash” en ligne , l’interface lui indiquant à ce moment-là qu’elle est venue de gagner la coquette somme de 100 000 euros !

“Ils m’ont dit de ne pas m’inquiéter”

Cependant, la joueuse n’a ensuite jamais vu cet argent apparaître dans son espace personnel et a décidé de contacter la FDJ. “Ils m’ont dit de ne pas m’inquiéter, que si j’avais vu un numéro gagnant, c’est que j’avais bien remporté la somme, qu’il fallait attendre de voir ce qu’il s’était passé “, énumère la quinquagénaire, citée par Capital.

Ces propositions rassurantes vont cependant faire place à une fin de non réception de la part de l’organisme chargé de la gestion des jeux d’argent dans l’Hexagone. Si la joueuse a en effet été recontactée dans les semaines suivantes, c’est pour lui annoncer que ses gains résultaient d’une erreur d’affichage et qu’ils n’étaient donc pas valides !

Plusieurs actions en justice, en vain

D’après Capital, de nombreux autres utilisateurs du site de la FDJ ont été victimes de bugs similaires. Le magazine évoque des témoignages publiés sur un groupe Facebook consacré aux jeux d’argent et mentionne plusieurs plaintes déposées par des joueurs estimant avoir été trompés par la FDJ, en 2016, 2017, 2020 et 2021.

Dans chacune de ces affaires, cependant, la justice a fini par donner la raison à l’organisme, qui rejette toute responsabilité en invoquant des “incohérences d’affichage” causées par “un virus, une obsolescence du matériel, (…) une panne”. “Ce n’est pas normal, s’insurge l’avocat d’une joueuse, cité par Capital. Nous avions une preuve du gain, la capture d’écran. La FDJ ne peut pas renvoyer la faute vers le joueur, qui n ‘est pas responsable de la chaîne informatique du site.”

VIDÉO – 5 choses à savoir sur la Française des Jeux

Leave a Comment