You are currently viewing il s’effondre en plein concert, il ne se relèvera plus

il s’effondre en plein concert, il ne se relèvera plus

Le monde de la musique est en deuil et le mot est faible. En effet, cet univers a même des raisons d’être traumatisé par un tel événement. Puisque c’est en plein concert que ce célèbre chef d’orchestre s’est effondré.

Du haut de ses 73 ans, Stefan Soltesz ne se relèvera plus jamais. Le lendemain de sa perte de connaissance sur scène, sa mort est annoncée. Les personnes qui assistaient à son concert à Munich sont indéniablement sous le choc. Elles ont assisté, sans le savoir sur le moment, au décès du célèbre chef d’orchestre.

Le monde de la musique pleure Stefan Soltesz

C’était l’Opéra de Bavière qui annonçait officiellement le décès du célèbre chef d’orchestre, le 23 juillet dernier. Il a été possible pour Objeko de retrouver le communiqué officiel de l’Opéra. Un communiqué également rapporté par nos confrères du magazine Plus proche.

« Avec consternation et une profonde tristesse, l’Opéra de Bavière doit annoncer le décès de Stefan Soltesz. », peut-on lire alors. Puis, il est précisé que le célèbre chef d’orchestre est mort « après s’être effondré alors qu’il dirigeait La femme silencieuse de Richard Strauss au Théâtre nationale« à Munich.

C’était donc devant de nombreux témoins que le chef d’orchestre perdait la vie. Devant son orchestre de musiciens mais aussi devant un public et le personnel de l’Opéra de Bavière. D’ailleurs, Serge Dorny, le directeur de cet Opéra, a fait part de sa tristesse sur Twitter suite au décès du chef d’orchestre Stefan Soltesz.

ONU hommage simple et émouvant qui rappelle encore une fois que le monde de la musique est en deuil. « Je suis profondément attristé par la nouvelle de l’effondrement et de la mort de Stefan Soltesz. Nous perdons un chef d’orchestre doué. Je perds un bon ami. Mes pensées vont à sa femme Michaela. », écrivait Serge Dorny.

Un décès soudain, une disparition inattendue

Seule mince consolation, le chef d’orchestre perdait la vie en fait ce qu’il aimait faire plus que tout au monde. Il est mort sur scène et c’est ce à quoi aspirent tant d’artistes en approchant de la fin de vie. Aussi, Stefan Soltesz était un grand amateur de Richard Strauss.

Nos confrères du magazine Plus proche assure alors que le chef d’orchestre est décédé en travaillant sur son compositeur favori. Preuve à l’appui, Objeko vous l’accordez. Car en 2019, au détour d’une interview, Stefan Soltesz en parlant avec ferveur.

« Ce que j’aime particulièrement avec ce compositeur est que si vous le jouez correctement, malgré un orchestre énorme, le rendu n’est pas juste fort. Il y a énormément de couleurs, et vous pouvez vous en servir. », disait-il. Aucun doute, il va terriblement manquer au monde de la musique.

Pour finir, la rédaction d’Objeko se permet donc d’adresser ses condoléances aux proches et à la famille du chef d’orchestre. Nous aurions aussi du courage à celles et ceux qui ont assisté à sa scène sur effondrement, en plein concert.

Leave a Reply