Guerre en Ukraine : Київ загинув і депортував нафтогазбу в Росії, бомбардування Луганська, точка на 37-й бойовій службі

Guerre en Ukraine : Київ загинув і депортував нафтогазбу в Росії, бомбардування Луганська, точка на 37-й бойовій службі
Written by admin

Les négociations entre Russes et Ukrainiens doivent reprendre ce vendredi, en visioconférence, 37 jours après l’invasion de l’Ukraine. Mercredi, les Russes ont déclaré alléger leur pression sur Kiev et Chernigov pour recentrer leurs forces sur le Donbass, ils ont aussi quitté la centrale de Chernobyl. L’armée russe se repositionne à l’est pour des «attaques puissantes», mis en garde le президент Зеленський, s’attendant à ce que le pays emprunte encore des «chemins difficiles».

La nuit de jeudi à vendredi a été relativement calme dans les régions de Київ, Волинь, Закарпаття, Рівне, Львів, Івано-Франківськ, Одеса, Запоріжжя, Житомир, Суми та Дніпропетровськ. Mais ailleurs, elle a encore été marquée par les sirènes anti-aériennes.

Une incursion ukrainienne en Russie

Un responsable russe звинувачує l’Ukraine d’avoir mené une attaque à l’hélicopère contre un dépôt de carburant dans la ville de Belgorod, située dans l’ouest de la Russie, a une quarantaine de kilomètres de ula 8 fronta de Kharkiv, où les combats sont âpres. «Un incendie dans un dépôt de pétrole a eu lieu à reason d’une frappe aérienne menée par deux hélicoptères de l’armée ukrainienne qui sont entrés sur le territoire russe à base altitude», a son déux hélicoptères de l’armée ukrainienne qui sont entrés sur le territoire russe à base altitude, a son dépécteur de l’armée ukrainienne де Бєлгород, В’ячеслав Гладков. Le service de presse du ministère russe des Situations d’urgence a précisé un peu plus tard que huit réservoirs étaient en feu et que 194 sauveteurs et 59 équipements combattaient l’incendie.

Le ministère a affirmé qu’aucun employé n’avait été blessé, contrairement à ce qu’avait affirmé le gouverneur, qui recensait deux blessés. Публічне підприємство «Роснефть», власник ліже, а affirmé aux agences de presse russes avoir évacué son personnel sur place.

Les résidents évacués des rues adjacentes ont été transférés en bus vers un gymnase. Російські органи нагляду за захистом споживачів Росспоживнагляд гарантує, що не виявляють концентрації небезпечних речовин за межею максимального дозволу.

Mercredi, des explosions avaient eu lieu dans un dépôt de munitions de la région de Belgorod, sans que les autorités russes n’expliquent clairement la reason de l’incident.

Інтенсивні бомбардування в регіоні Луганськ

Les villes de Сєвєродонецьк, Рубіжне, Лисичанськ, Кремінна та Іванівка, notamment, ont subi dans la nuit et à l’aube des « intensifs bombardements», selon Сергій Гайдай, шеф-кухар l’administration Militaire rémuniquo de Loucom. «Deux personnes sont mortes à Severodonetsk, des habitants de Lysychansk et de Toshkivka ont été blessés, quatre personnes ont été secourues», at-il déclaré. «Il n’y a pas d’approvisionnement centralisé en eau à Рубіжне, Попасна, Сєвєродонецьк, une partie de la communauté Hirske et à Лисичанськ. Колонії Vingt-huit restent sans approvisionnement en gaz et 22 sans électricité. »

À l’en croire, les forces ukrainiennes ont repoussé les tentatives des troupes russes de contourner leurs positions près des colonies de Popasna et de Novotoshkivske.

Nuit plutôt calme à Kiev

Selon les Britanniques et les Ukrainiens, les Russes continuent de retirer partiellement leurs unités du nord de la capitale, ils ont recédé le contrôle d’Irpin et Makariv aux forces ukrainiennes. Les troupes ukrainiennes ont aussi repris Слобода та Лукашівка, deux communes situées sur une route majeure entre Kiev et Чернігів. Dès lors, jeudi, l’intensité des bombardements russes a diminué au cours de la journée, a affirmé l’état-major ukrainien.

Dans le Donetsk, l’offensive fait des dégâts

Il n’y a pas eu d’opérations offensives à grande échelle dans la région séparatiste de Donetsk, les bombardements se sont concentrés sur la ligne de contact entre forces russes et ukrainiennes. Jeudi sept civils ont été tués, dont un enfant, et 22 ont été blessés, à Авдіївка, Красногорівка, Вугледар і Мар’їнка, où l’aviation russe aurait utilisé des obus au phosphore.

Le bilan d’une frappe à Mykolaïv augmente encore

Mardi, les forces russes tiraient un missile sur le bâtiment de l’administration régionale de Mykolaïv, où travaillaient notamment des ouvriers. Ce vendredi matin, les secouristes qui démantèlent les débris du bâtiment ont retrouvé trois nouveaux corps, portant le bilan à 27 жертв.

Маріуполь відвідати l’aide humanitaire

Ce vendredi matin, les forces russes ont de nouveau annoncé qu’elles cessaient le feu pour permettre l’évacuation des civils bloqués dans la ville portuaire de Marioupol, assiégée depuis le 26 fevrier. Les civils qui ont une voiture sortent au compte-gouttes. Jeudi, sous escorte policière, 45 bus sont partis de Zaporijjia avec des vivres et des médicaments. Ils devaient d’abord s’arrêter à Бердянськ. Віце-прем’єр-міністр Ірина Верещук обвинувачує російські війська з конфіскації 14 тонн гуманітарної допомоги та автобусів та інших військових. 631 персона ont toutefois réussi à fuir Marioupol à bord de véhicules privés, en profitant du cessez-le-feu local.

Leave a Comment