Fermé depuis deux ans, le Terminal 1 de l’aéroport Nice Côte d’Azur accueille à nouveau des passagers depuis ce dimanche

Fermé depuis deux ans, le Terminal 1 de l'aéroport Nice Côte d'Azur accueille à nouveau des passagers depuis ce dimanche
Written by admin

Le géant s’est réveillé ce matin, à 4 heures. Fermé depuis le 17 mars 2020, le Terminal 1 a été remis en service. Les salariés, dont certains étaient au chômage partiel depuis, ont repris avec la réduction du chemin du travail. Un événement pour l’aéroport Nice Côte d’Azur. Un défi aussi. On ne remet pas en marche un mastodonte de 52 000 m2 en implémentant sur un interrupteur.

Les équipes s’y préparent depuis presque un an. trois mois, depuis tous les quinze jours, le jeudi soir, à 16 heures, un rituel s’était mis en place : la réunion de calage avec les compagnies aériennes, les assistants, toute la partie sécurité de la plateforme, les boutiques.

Pourquoi rouvrir aujourd’hui ? Pour coïncider avec la bascule de la saison aéronautique d’hiver à celle d’été. Et l’optimisme est de mise, car les compagnies aériennes anticipent une forte reprise.

On en veut pour preuve les plus de 107 destinations, dont 89 à l’international, proposé cet été (lire pages suivantes). On frise le record absolu de 2019. Cette année-là, la plateforme avait atteint 121 destinations desservies et 14,5 millions de passagers.

Combien seront-ils cette année ? “Nous serons à 9 millions, et remonterons progressivement pour atteindre le trafic de 2019 d’ici 2024”commente Isabelle Baumelle, directrice des Opérations et développement entreprises à l’aéroport Nice Côte d’Azur.

La pandémie, toujours active, et évidemment la guerre en Ukraine, laissent planer des doutes. Mais les signes de reprise sont là. L’aéroport n’a jamais été enregistré autant de lignes long-courriers. Elles seront neuf pour cette réouverture, soit une capacité de 380 000 sièges. La première plateforme de France après Paris. “De nouvelles compagnies nous rejoignent, United Airlines, Gulf Air, Condor, Icelandair, Widerøe, entre autres. Le dynamisme est certain.”

Un chantier titanesque

Pour que ces objectifs et la réouverture d’aujourd’hui soient possibles, il a fallu travailler d’arrache-pied. Le T1 avait sporadiquement rouvert, notamment l’été dernier pour délester le T2, mais tous les équipements étaient restés à l’arrêt depuis. Tout a été revu de fond en comble. “C’est un nouveau Terminal 1 qui ouvre aujourd’hui.”

Une partie du marbre du sol et les plantes ont été changées, le chauffage au gaz a été supprimé pour une version totalement écolo, la sono est neuve. Des boutiques, comme Pipo Socca, ont agrandi leurs établissements, ou rénové. Un piano queue, des baby-foot, des jeux électroniques ont été ajoutés. Les passerelles d’accès aux avions sont flambant neuves, des mires de guidage high-tech ont été installées pour garantir la sécurité des postes d’accueil. Un chantier titanesque.

Leave a Comment